Actualités

LA VIE EST SACRÉE

Zatchi Abya, Président de l'Ardspf,

Zatchi Abya, Président de l’Ardspf,

Bonjour à tous,

Chers parents, depuis notre âge d’enfance jusqu’à ce jour, nous n’avons jamais vécu dans notre région ziki des situations de ce genre. A l’espace de deux semaines, nous venons d’assister à deux cas de décès de conducteurs de motos-taxi sur nos routes à zikisso. Au total cela fait trois (03) décès quand l’on ajoute la perte du jeune homme du village de Déblé fusillé sur l’axe Djidji-Dédi, succombé plus tard à ses blessures. c’est trop et c’est mal sain. J’ai salué l’action de notre sous-préfet qui a invité les uns et les autres à l’apaisement lors du décès de Fabrice Dogbolé il y a deux semaines. La vie est sacrée dis-je. Et pour cette raison, nous n’allons pas continuer d’assister à des tueries de nos jeunes sans réagir. Cette région de zikisso ne fait elle pas partie de la Côte d’Ivoire? La circulation routière n’y est elle pas aussi réglementée? Nom de Dieu, quel est ce comportement de tuer impunément nos enfants? Oui, je viens de lire le correspondant de zikisso.com disant de la part du sous-préfet de Zikisso que la justice se fera. Merci. Je le salue pour tout. Mais en attendant que cette justice se fasse, je voudrais lancer un cri à vous les élus (député et maire), à vous les chefs centraux, à vous les chefs des 42 villages de zikisso, à vous les représentants des jeunes et à vous les représentants de nos frères qui sont venus d’ailleurs que l’heure est grave. Il est donc temps de demander une audience à nos autorités administratives (Zikisso- Gagoré) afin de leur signifier notre mécontentement. Ils seront ainsi saisis officiellement même s’ils savent déjà. Du fait de l’obligation qui est la leur d’assurer notre sécurité, par l’acte que vous poserez en effet, ils auront cette même obligation de prendre des arrêtés sous-préfectoraux afin d’inquiéter ces individus sans coeur qui endeuillent tout ZIKI, notre cité.

A Zikisso, nous avons toujours vécu ensemble depuis des lustres et nous voulons continuer de mener cette vie paisible avec tous. Merci à tous ceux, de près ou de loin qui font mains et pieds pour ramener la paix dans notre région. La vie est sacrée, respectons la. Mes condoléances à toutes les familles des victimes. Dieu nous garde.

Armel-Thomas Abya, président de Djidji s/p.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top