Actualités

Réunion d’apaisement en la résidence du sous-préfet de Zikisso, M. BAKAYOKO Kassoum

Réunion de crise à la résidence du sous-préfet.

Réunion de crise à la résidence du sous-préfet.

Dans le Grand Ziki, une réunion de crise s’est tenue hier dimanche 4 décembre 2016 à la résidence de monsieur le sous-préfet suite aux événements récents qui ont secoué la cité. Il est 16h 30mn, une foule immense converge vers la résidence, jeunes, viellards, guides religieux, la chefferie et le conseil municipal conduit par Vazoumana est au rendez-vous.

Ouvrant le débat, le sous-préfet fait cas d’une minute de silence à la mémoire du feu Dogbolé Fabrice qui a perdu la vie suite à l’accident sur l’axe Gogohouri-Douseba. Prenant la parole le sous-préfet commence ainsi :

“J’ai convoqué cette reunion pour que nous puissions penser comme des hommes. Des choses inatendues sont arrivées après la mort de notre jeune frère suite à des informations non fondées. je voudrais attirer l’attention de chacuns de nous de ne jamais chercher à se rendre justice devant une telle situation, il faut chercher toujours à saisir les autorités. Nous sommes des êtres pensants, il faut jouer avec notre sagesse”

Mr Yacou Toure président des transporteurs :

“Nous avons évité le pire avec l’aide de chacun. Nous avons reussi à maitriser la situation”.

Mr Okou chef du village de Yériko :

“Depuis que nous sommes à Zikisso, oui, depuis le temps de nos parents jusqu’aujourd’hui, ce genre de situation ne s’est jamais produit. Je voudrais savoir qui a fait appel aux voyous depuis Lakota?”

Le sous-préfet :

“Sur ce point, la gendarmerie a ouvert une enquête”.

Mr Dogo “Sans pitié” chef de Zikisso-village :

“Dans le temps, il y avait une parfaite collaboration entre les parents mais aujourd’hui nos enfants sont devenus autre chose, celui de Douseba, Dogbolé Fabrice, est notre enfant y compris Diabaté Hibrahim le chauffeur, donc si des gens viennent pousser certaines personnes pour faire des dégats que les frères ne cèdent pas. pourquoi des gens quittent ailleurs pour nous piéger à faire n’importe quoi et nous tombons dans leur jeu ?”

Datto Serge Andy président de la jeunesse :

“Je voudrais dire merci à mr Yacou pour son intervention qui a beaucoup apporté, grâce à lui les dégats ont été limités”.

 

K.I porte-parole des moto-taxis :

“Quand on roule les chauffeurs des véhicules de transport ne sont pas contents. C’est souvent des menaces de mort, tout cela à cause de la jalousie sur des passagers. Notre gare a été incendiée pourtant l’accident s’est produit sur l’axe Gogohouri-Douseba et nous, nous sommes à Zikisso à plus de 5km. Un des notre a perdu la vie (a été tué) et on nous interdit de rouler depuis hier. Il faut qu’on nous explique le pourquoi?”

Une vue de l'assistanceAprès avoir écouté tout le monde, le sous-préfet a rassuré en ces mots :

“Les responsabilités seront situées, et en attendant donnons-nous les mains pour la bonne marche de la cité. Et que si des gens colportaient de fausses informations pour créer la psychose et le chaos, cherchons à vérifier ces informations et non pas à tomber dans leur jeu. Ce qui est des moto-taxis, demain ils peuvent rouler. Ne nous faisons pas justice. C’est ce message-là que j’avais à vous donner. Sur ce, la séance est levée”.

Applaudissements et accolades dans la salle !

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top