Aux trois composantes de l’écosystème humain de notre région… – ZIKISSO
Actualités

Aux trois composantes de l’écosystème humain de notre région…

C’est avec un grand intérêt que j’ai lu la contribution de  intitulé À VOUS, NOTRE JEUNESSE UNIE, VOTRE RESPONSABILITÉ paru sur notre plateforme le 25 juillet 2018. Un grand merci pour ces interpellations que l’auteur nous adresse; qu’il adresse à la jeunesse de Zikisso à travers la Mutuelle de Jeunes de Zikisso. l’auteur tient là son rôle d’aîné et d’intellectuel. C’est à cela que nous appelons toutes les personnes de sa génération. Il le dit si bien : “Nous attendons de vous d’être différents de nous. Ne passez plus là où nous avons échoué“. Un adage populaire enseigne qu’une faute avouée est à moitié pardonnée. Aucune crainte alors d’un ressentiment quelconque de la part des jeunes de Zikisso qui sont conscients de leur responsabilité vis-à-vis du développement de leur région.

Pour ma part et si  me le permet je voudrais l’inciter à aller plus loin encore dans sa démarche. Peut-il nous situer sur les époques et les choses sur lesquels ils (nos aînés) auraient achoppées ? Si cela n’est fait, nous (jeunes) continuerons à spéculer sur ce qui devait être fait et qui n’a pas été fait. Nous continuerons à lancer la pierre à nos aînés sur des faits et des choses qui n’étaient certainement de leur responsabilité et qu’ils n’auraient avec la plus grande de leur volonté pas fait.

La communication intergénérationnelle devient alors un impératif si nous tous voulons aborder sous un angle nouveau le développement de Zikisso. En cela cette plateforme zikisso.com devient un outil de premier ordre. Encourageons-nous à y venir et à y poser nos réflexions. Encourageons-nous à débattre, à nous interpeller dans la courtoisie et la fraternité.

La lecture d’une situation ou d’un fait sous plusieurs angles, sous plusieurs points de vue permet de se rapprocher de la vérité de la situation ou du fait et de là en sortir les meilleures solutions. Dans son texte beaucoup de choses demandent à être analysées, triturées dans tous les sens car elles engagent les responsabilité, les devoirs et les droits de chacun et de tous. Au demeurant chacun lira le texte sous les angles de sa conception du développement et des stratégies pour rendre ce développement concret, palpable et au bénéfice de nos parents paysans. Pour ce faire, je me tourne vers les administrateurs de zikisso.com pour qu’au-delà de nos diverses publications ils nous donner l’opportunité d’échanges et de débats autour des thèmes qu’ils trouveront pertinents de discuter. Les technologies de l’information et de la communication offrent aujourd’hui toutes les possibilités. C’est une proposition et je les prie qu’elle soit analysée.

L’une de pierre d’achoppement sur laquelle je veux insister c’est le manque de communication. Au constat, rien ne milite en faveur de cette situation. Nous avons les hommes et les femmes en quantité et en qualité à Zikisso à même de construire les cadres d’échange et de réflexion pour penser et exécuter tout ce qui peut contribuer au développement intégré et intégral de notre si belle et si riche région. Permettez que je nous incite encore une fois à lire et à relire le texte de  . C’est un texte dense comme il sait en produire sur zikisso.com et qui mérite notre intérêt. 

Quand tu as le privilège d’une grande estime de la part de tes aînés, que tu as la considération des personnes de ta génération, que tu as le respect de tes cadets, quoique cela soit souvent très lourd à porter, tu ne peut te dérober de ta responsabilité vis-à-vis des tiens et plus globalement de ta région. Aux trois composantes de l’écosystème humain de notre région, je demande une collaboration et une coopération plus accrues.

  • A mes aînés n’hésitez pas à apporter vos conseils et s’il le faut vos appuis financiers à vos enfants à travers la mutuelle des jeunes de Zikisso et la mutuelle générale des élèves et étudiants de Zikisso pour qu’elles tiennent leurs places et jouent leurs partitions.
  • A ceux de ma génération, sachons poser nos vrais problèmes et acceptons de nous faire accompagner et conseiller par nos aînés et portons une attention à nos cadets.
  • A nos cadets soyez prompts au respect sans compromettre vos capacités de réflexion et vos engagements au côtés de vos aînés.

La transition générationnelle chez nous à Zikisso doit se faire sur des bases justes et inclusives au travers d’échanges et de débats pour construire une région de Zikisso qui doit prendre et tenir sa place parmi les régions prospères de notre pays.

Que les esprits de nos ancêtres nous viennent en aide.

Nayissakoh !

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top