Actualités

À VOUS, NOTRE JEUNESSE UNIE, VOTRE RESPONSABILITÉ

Je viens d’apprendre que vous-vous réunissez le 28 juillet 2018 prochain en AG, c’est à dire dans trois (3) jours.

À l’approche de ce grand rassemblement, je me permets de vous rappeler ce que je pense être l’essentiel comme raisons de votre existence en tant que mutuelle de développement, chose pour laquelle j’ai applaudi votre avènement des deux mains.

Dans mon entendement, il n’y a aucune illusion à vous faire quant à votre participation financière pour sortir notre région de son enclavement au plan des infrastructures étatiques, ceci pour la simple raison que vous n’en avez pas, car la plupart d’entre vous ne travaillent pas. Et même en supposant que vous travaillez tous, votre rôle, c’est d’aller où il faut pour réclamer les droits de nos parents.
Nous attendons de vous d’être différents de nous,. Ne passez plus là où nous avons échoué.
Ne comptez pas sur votre argent pour réaliser toutes les infracstructures étatiques dont nos villageois ont besoin, car ce n’est pas votre rôle, et vous n’en avez pas forcément les moyens. Avec votre argent, faites construire vos maisons chez nous, à louer comme à habiter, ainsi que tout ce qui peut vous rapporter de l’argent..
En ce qui concerne les projets d’intérêts communs non étatiques, il vous appartient de nous informer après avoir consulté les villageois, pour qu’ensemble, nous les réalisions si nous les trouvons utiles ou nécessaires.. Le plus important de vos devoirs, c’est de chasser chez nos parents du village la peur de l’autorité, qu’elle soit traditionnelle ou étatique et de leurs apprendre leurs droits et comment les revendiquer

En effet, nos villageois ont le devoir de respecter et d’être soumis à toutes les autorités avec lesquelles ils sont appelés à collaborer, mais il n’ont pas à en avoir peur.

Vous devez ensuite arrêter de dédouaner l’Etat de ses responsabilités régaliennes . Par exemple si en cas de besoin urgent les parents ont réalisé une école en lieu et place de l’ Etat, l’affectation des enseignants et les réparations des bâtiments lui reviennent.
Les agents et fonctionnaires travaillant dans toutes nos structures étatiques doivent faire l’objet de suivi sans complaisance parce qu”ils sont payés par le contribuable. Tous ceux des nôtres qui gèrent les biens communs devront eux aussi être suivis de près sans état d’âme.

N’oubliez pas que c’est d’abord de la responsabilité de l’État, représenté par la mairie et le conseil régional, de costruire et réparer nos structures.. Travaillez donc en étroite collaboration avec notre député.

Ce sont les villageois qui doivent profiter de l’Etat et non l’inverse. C’est pourquoi je veux compter sur vous afin qu’à la rentrée scolaire prochaine, aucun inspecteur de l’enseignement primaire ne prenne plus un sou aux COGES du Grand Ziki même si ça se passait ainsi dans toute la Côte d’Ivoire. Plus aucun COGES ne devra remettre à un inspecteur de l’argent pour le carburant de son véhicule de fonction. Nottre croissance économique en Côte d’Ivoire est de 8% et ce n’est pas moi qui l’ai diit.

Les frais d’inscription doivent servir à l’entretien des écoles et aux besoins urgents. L’argent des tee-shirts doit être réparti comme prévu par les textes et non au profit du seull inspecteur.
Dans nos centres de santé, soutenez les comités de gestion. Plus jamais aucun infirmier ou aucune sage femme ne devra se comporter comme il (elle) veut.

La liste est longue, mais voilà ce que nous n’avons pas réussi et que vous devrez réussir.

Bonne AG les jeunes et sachez que vos ainés sont derrière vous dans tous vos combats.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top