Actualités

tu rates assurément mes pensées; là où réside mon vrai moi.

Quelle est cette force qui me meut que j’ai cette folle envie de vous parlez. Oh internet, quand tu donnes de l’assurance à un individu de nature introverti. Je suis très actif sur Facebook. J’y défend essentiellement les sujets de développement et de responsabilité vis-à-vis de l’utilisation des Technologies de l’information et de la Communication.

Ces outils m’ont permis de faire de merveilleuses rencontres en des personnes qui m’apportent énormément chaque jour. Internet est mon monde et c’est ici que je peux vous rencontrer quand je n’ai pas l’occasion de vous rencontrez physiquement pour échanger sur les sujets qui nous passionnent tous, sur les sujets qui concernent notre si belle et si riche région: cette surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu.

Pour ceux qui me rechercheraient sur Facebook et je vous y encourage vivement, vous n’y trouverez aucune photo de moi.

https://www.facebook.com/ourega.goble

C’est un choix et je l’explique ainsi à ceux qui m’en font la remarque : ‘Si tu veux t’attarder sur mon visage ou mon accoutrement, tu rates assurément mes pensées; là où réside mon vrai moi.

Je suis un assoiffé de la connaissance. Je connais le monde lointain parce que je suis un citoyen du cyberespace et qu’internet me met le monde à porter de claviers. Mais je ne connais pas là où je suis né, là-bas à Zikisso. Chaque personne que je croise sur internet m’enseigne sur lui, sur sa culture, sur sa civilisation. Elle me donne une part d’elle qui devient une part de moi. C’est de la que je construit ma personnalité.

  • Où est la part de mes pères?
  • Où est la part de mes mères?

Parce que je ne veux pas me perdre, je suis ici et je crie mon désespoir de ne point vous connaitre.

  • Qui me parlera de moi?
  • Qui me parlera de ma culture?
  • Qui me parlera de ma civilisation?
  • Qui me parlera de ma chère et tendre région?
  • Qui me parlera de mes ancêtres?

Alors je suis un homme d’ailleurs. Je suis un homme des autres parce que je n’ai que des parts d’eux.

Ma rage est grande parce que vous partez avec vos savoirs. Le Sage a dit : ‘Un vieillard en Afrique qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle’. Écrivons ici. Sur ce vaste espace virtuel, les écrits restent; une part de nous restent. Un jour quelqu’un saura qui nous avons été parce qu’il aura lu quelque chose que nous aurons écrit un jour du 25 avril 2018.

J’écris parce que je veux vivre. J’écris parce que je veux laisser une part de moi aux autres. De cette école vétuste à Déblé ou d’ailleurs à Zikisso, vous êtes là où vous êtes aujourd’hui. Faites honneur à ces écoles que vous avez abandonné, en écrivant. Vous y avez appris à écrire et à lire.

Je veux vous connaître afin de connaître mes origines.

J’attends 20 commentaires minimum sous cette publication.

L’effet de surjustification se produit lorsqu’un incitatif externe, comme une récompense, diminue la motivation intrinsèque d’une personne à accomplir une tâche particulière alors je ne vous ferai pas de promesses pour vous inciter à relever le défi ci-dessus mentionné.

De la Sainte montagne de Gbéga et de tous Djri-sanctuaires secondaires, ceux qui sont de l’autre côté du voile attendent que nous les libérions. Ils veulent ouvrir les écluses pour nous inonder de leurs saintes bénédictions afin de nous rendre féconds de toute bonne chose et prospères de toute richesse. Disons seulement un mot et cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu sera sauvée.

Paix nous soit de la part de nos ancêtres – hommes et femmes vaillants qui n’ont jamais été vaincus alors ne nous laissons pas vaincre par tout ce qui ne construit pas.

GOBLE OURÉGA

  • Coordinateur Général Zikitopia
  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top