Que nenni ! – ZIKISSO
Actualités

Que nenni !

Le développement local, aussi appelé développement à la base, est un processus utilisant les initiatives locales au niveau des petites collectivités comme moteur du développement économique.

J’ai trouvé ce texte ZIKISSO: POURQUOI TOUS VEULENT LA MAIRIE? du brillant intellectuel Gnazalé Gnazalé très pertinent et je le soumet à votre sagacité.

Nous parlons de développement local. Nous parlons des conditions de vie de nos parents paysans. Nous parlons de la participation de ces milliers de jeunes de Zikisso à la gestion des affaires. Nous parlons de la collaboration et de la coopération intra et intergénérationnelle. Nous y avons tous à gagner.

En ces temps-ci, les état-majors sont en ébullition mais combien y sont-ils à connaître le rôle et les tâches d’un élu local ? La vie nous avantage et nous dote chacun de ceci et de cela juste pour nous faire comprendre que la complémentarité est le socle de l’élévation.

Voulons-nous oui et non que Zikisso amorce enfin son développement intégré et intégral ? Voulons-nous faire profiter notre région et ses populations des nouveaux modèles économiques, des nouvelles formes de gestion et de performances, des possibilités offertes par les technologies de l’information et de la communication ? etc….

Gnazalé Gnazalé nous fait dans son texte une très belle analyse de ce qui freine le développement de notre belle et si riche région. Cette analyse mérite d’être approfondie. Mais combien sont-ils à écouter ceux qu’on a coutume en notre pays Dida à appeler ‘les enfants’ ? Et pourtant, les temps ont fondamentalement changé. Ces ‘enfants’ sont de leur époque et comprennent mieux les enjeux.

Malheureusement n’ayant pas les pouvoirs financiers et politiques, leurs cris de cœur pour un mieux-être de leurs frères, sœurs et parents paysans restent étouffés par les égos et les vanités de ceux qui pensent être les alpha et les oméga de la gestion des cités.
Que nenni !
Puisqu’ils ne peuvent nous ôter notre droit à la parole, nous diront ce que nous avons à dire. Et nous les attendons sur le terrain des débats contradictoires, choses qu’ils n’oseront jamais faire car ils sont limités à tout point de vue.

Nous avons beaucoup à faire. Les dons et autres actes de ‘générosité’ ne sont manifestement pas les bonnes solutions. Nous le réaffirmons ces méthodes sont inopérantes.

Nayissakoh !

 

2 Commentaires

2 Comments

  1. DJAGO

    10 août 2018 at 20 h 37 min

    Bonjour mon frère, je comprends ton cri de coeur et ta douleur. Je voudrais simplement te dire une chose: vous n’êtes plus des enfants. Vous avez grandi et Zikisso attend beaucoup de vous. Levez-vous et faites votre part du travail qui est immense. Je crois que vous n’avez besoin de la permission de personne pour essayer de travailler à l’amélioration des conditions de vie de nos parents. La seule chose que je vous conseille comme tu le sais très bien est le respect des personnes. Mais, vous pouvez réfléchir et proposer des pistes de travail à ceux qui sont aux responsabilités à Zikisso. Et je pense que les gens pourront vous écouter si vous leur démontrez le bien fondé de vos propositions.

    Il y a des gens qui pensent que leur salut se trouve dans la politique. C’est leur droit le plus absolu car nous sommes en démocratie. Il appartient donc à la population de faire la part des choses pour choisir la personne à même de faire avancer la cause de Zikisso. On ne peut empêcher personne de vouloir être candidat à un poste électif. C’est ici que se trouve votre travail: éclairer la population de Zikisso afin qu’elle fasse le bon choix. Que Dieu te garde! Jean Patrice DJAGO dit Gato Jean

  2. Alain Ourega Goble

    Alain Ourega Goble

    15 août 2018 at 21 h 39 min

    Reçu 5/5.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top