Actualités

L’économie du réfléchir et du ‘travailler ensemble’

Que ceux qui pensent que c’est l’argent qui construit qu’ils se ravisent vite et très vite. L’argent n’a jamais rien construit et quand on parle de développement cela devient encore plus évident. Cas pratique : la grande circonscription territoriale de Zikisso.

Combien de ‘riches’ n’avons-nous connus et ne connaissons-nous pas encore aujourd’hui ? Combien ont-ils pris les rênes de la cité et des cités, imposant leurs vus à coup de billet de banque ? Et toujours des feux de paille. Frrrttt!

Essayons de voir les choses autrement.

Posons-nous cette question fondamentale : comment amorcer et réussir le développement intégré et intégral de notre belle et si riche région ?

Une seule réponse s’impose et cette réponse c’est :

l’application des lois de l’économie de la connaissance, des lois de l’économie de la pensée, des lois de l’économie des idées, des lois de l’économie de la coopération, des lois de l’économie de la collaboration, des lois de l’économie de l’union, des lois de l’économie de la fraternité, des lois de l’économie du réfléchir et du ‘travailler ensemble’.

Serges Soudoplatoff a dit : ‘Quand on partage un bien matériel on le divisequand on partage un bien immatériel on le multiplie.’

Longtemps en notre pays de Zikisso, nous avons partagé l’argent sous sa forme conventionnelle ou sous des formes diverses telles que les dons et les prodigalités de tout genre. Au finish, une paupérisation galopante et criarde qui continuent de faire de nos parents paysans des escabeaux et du bétail électoral. Nous leur dénuons leurs substances en réduisant leurs capacités intrinsèques en de vils comportements.

Nous nous satisfaisons qu’ils nous soient toujours redevables. Qu’il ne voue en plaise ! Aussi nous pensons être heureux mais à bien y voir nous sommes plus malheureux qu’eux. Ils ont l’avantage d’être tout du moins conscients de leurs états de pauvreté sous toute ses formes. Que chacun rentre en lui et fasse une introspection de ses actes et de ses actions à l’endroit de nos parents et nous comprendrons que nous avons tous échoué.

L’argent ne construit pas. L’argent est un moyen pas une finalité. Ce sont les idées qui sont la finalité car elles sont la base de toute oeuvre.

Mon peuple périt par faute de connaissances.

Voila que dans les quartiers généraux (QG), nos stratégies sont de faire des dons, de distribuer de l’argent. O ! combien nous gagnerions en partageant nos idées à travers des projets de société ? Les projets de société sont certes immatériels mais ils sont ce que nous apportons et confrontons à d’autres idées et connaissances sur la voie glorieuse du développement intégré et intégral de Zikisso.

Nous avons partagé un bien matériel : l’argent. Nous l’avons divisé et il nous a divisé. Et si nous partagions un bien immatériel : la connaissance. Il est dit que nous allons le multiplié et qu’il va nous réunir. Il va nous faire collaborer et coopérer. Il va nous faire réfléchir et ‘travailler ensemble’. N’est-ce pas là les bases du développement de toute société ?

Pendant combien de temps hésiterons-nous encore à prendre ce chemin  quand l’autre s’est avéré inopérant ?

Nayissakoh !

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top