Notre culture n’est pas une culture du culte de la personnalité. – ZIKISSO
Zikitopia

Notre culture n’est pas une culture du culte de la personnalité.

La frustration débauche inéluctablement sur la révolte. Une conscience nouvelle est entrain de s’éveiller. Sans confrontation, elle saura s’imposer. Toutes les mentalités rétrogrades d’égoïsme, de vanité, etc. seront balayées. Disons-le nous pour dire : le changement est irréversible parce que nous ne pouvons rester plus longtemps à la traîne.

Nous avons jaugé. Nous avons soupesé. Nous avons testé. Et rien n’a été validé. Ils ont tous échoué. Nous ne cautionnerons pas leurs échecs. Nous leur rappellerons qu’ils n’ont pas été à la hauteur de l’espérance de la population et de la jeunesse en particulier.

Nous attendons la contrepartie, pas la controverse. Nous sommes assis à la table de concertation. Nous attendons les échanges. Devons-nous conclure ‘qu’il n’y a rien en face‘. Nous ne pouvons le croire car cette surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu compte trop d’hommes et de femmes de valeur.

Dans un peuple tous ne peuvent pas avoir les mêmes potentialités économiques, sociales, intellectuelles, etc. Parce que chacun détient plus ou moins une partie de ce qui sert à construire l’avenir d’un peuple, celui qui voudrait s’arroger une quelconque primauté pour une raison ou une autre sur le reste de la communauté cours à sa propre élimination.

Dans nos villages et dans nos familles, ceux qui ont tenté ce jeu l’ont payé cash. L’histoire récente nous enseigne que seule la collaboration/collaboration est la seule alternative au développement de tout système. Voila ce que nous apportons à la table des négociations. Nous prônons la synergie des hommes et des moyens mais hélas.

Notre culture n’est pas une culture du culte de la personnalité. Alors pourquoi vouloir persister dans ces chemins qui ne mènent qu’à la division nous éloignant de la résolution des vrais problèmes du développement économique et social de cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu.

La contradiction est le socle de l’évolution des peuples. le sage a dit : ‘La vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s’est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s’y trouve’. Nous reconnaissons ne pas détenir la VERITE. Il y a sur cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu des personnes qui sont sur la fin de leur vie. Que ces bibliothèques ne brûlent sans que nous ayons lu une lettre dans ces livres que le temps fermera bientôt. C’est la vie de tout homme et de toute communauté.

Quand changent les temps, il faut que changent les hommes.

Les bibliothèques + les aînés + la jeunesse : la combinaison gagnante. Voilà notre position parce que….

…..de la Sainte montagne de Gbéga et de tous Djri-sanctuaires secondaires, ceux qui sont de l’autre côté du voile nous appellent aux échanges, à la collaboration/coopération afin que nous les libérions. Ils veulent ouvrir les écluses pour nous inonder de leurs saintes bénédictions afin de nous rendre féconds de toute bonne chose et prospères de toute richesse. Disons seulement un mot et cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu sera sauvée. Paix nous soit de la part de nos ancêtres – hommes et femmes vaillants qui n’ont jamais été vaincus alors ne nous laissons pas vaincre par tout ce qui ne construit pas.

 P.S : Ce texte m’a coûté 2h30 de mon temps et une débauche d’énergie énorme pour réfléchir afin d’agencer les mots et les idées au mieux pour transmettre ce qu’il y avait en moi ce jour pour mon peuple. La paye que je demande c’est juste un commentaire au bas de ce texte. Paix nous soit!

GOBLE OURÉGA

  • Coordinateur Général Zikitopia
  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top