Zikitopia

Jusqu’à quand aurons-nous encore ces comportements d’autruche?

Depuis quelques publications nous exposons quelques situations de vie auxquelles sont confrontées la jeunesse de cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu. Nous parlons bien sûr de la jeunesse résidente à Zikisso mais aussi celle dans les autres villes de Côte d’Ivoire et même à travers le monde.

Depuis quelques années des comportements de la jeunesse ivoirienne défraient la chronique. Le phénomène du broutage a pris une ampleur dramatique et Zikisso n’échappe pas à ses effets. Les cas sont avérés. Tout fait délictueux quand il n’est pas jugulé à temps monte en puissance. Aujourd’hui le broutage a débouché sur le ‘Zamou’ – le maraboutage avec pour point culminant les sacrifices humaines. Encore une fois Zikisso n’y échappe pas.

Sur cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu, il est impératif que ces situations soient prises en charge avec la plus grande fermeté. Ayons le courage d’orienter notre jeunesse vers d’autres valeurs. Les valeurs qui ont toujours été celles de notre peuple. La responsabilité des élus,  des chefs coutumiers et des aînés est engagée. A moins qu’ils ne soient des complices ou qu’ils ne profitent d’une manière ou d’une autre de ces situations.

Cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu regorge de potentialités. Nous avons essayé au fil de quelques publications de présenter quelques-unes de ces potentialités. Le sol de chez nous est riche. Le sous-sol l’est encore plus. Si maintenant nous laissons nos enfants vendre nos terres pour satisfaire leurs besoins de ‘paraître’ alors quand viendront les temps de regarder plus bas, que de conflits en perspectives!

Jusqu’à quand aurons-nous encore ces comportements d’autruche? Qui prendra la responsabilité d’appeler à la concertation? Qui prendra la responsabilité de la mise en place de ces fameux cadres de rencontres et d’échanges? Des nôtres ont déjà pris une part de leurs responsabilités en mettant à disposition cette plateforme zikisso.com. Qu’ils en soient remerciés!

Un sage disait qu’en Afrique lorsqu’un vieillard meurt c’est une bibliothèque qui brûle. Nous avons d’anciens hauts responsables de l’Administration nationale, de grandes sociétés privées et entreprises personnelles qui sont sur la fin de leurs vies. Si rien n’est fait, ils partiront avec leurs expertises et leurs expériences de la vie. Notre jeunesse sera alors privé de conseils et d’orientation de la part de ces personnes qui ont travailler toute leur vie pour la Côte d’Ivoire et pour Zikisso.

Ici et maintenant nous en appellons solennellement à notre plus haute autorité : Notre Député. Honorable, l’heure est grave. Il est temps de réunir vos frères, vos sœurs, vos enfants pour parler concrètement du développement économique et social de cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu. Il arrive des moments dans la vie des peuples où il faut faire fi de toutes considérations, de tout orgueil et de tout égo pour regarder dans une même direction dans l’intérêt supérieure des générations futures.

Notre terre-mère Zikisso est l’objet de beaucoup de convoitise. Ceux qui savent analyser les faits et les situations savent pourquoi cette route n’est pas encore bitumée et que nous sommes enclavés. Ceux qui savent analyser les faits et les situations savent pourquoi certaines choses sont telles qu’elles sont.

Agissons-tous maintenant avant qu’il ne soit trop tard parce qu’il est maintenant plus que tard. Et nous le redisons que…..

…..de la Sainte montagne de Gbéga et de tous Djri-sanctuaires secondaires, ceux qui sont de l’autre côté du voile nous appellent aux échanges, à la collaboration/coopération afin que nous les libérions. Ils veulent ouvrir les écluses pour nous inonder de leurs saintes bénédictions afin de nous rendre féconds de toute bonne chose et prospères de toute richesse. Disons seulement un mot et cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu sera sauvée. Paix nous soit de la part de nos ancêtres – hommes et femmes vaillants qui n’ont jamais été vaincus alors ne nous laissons pas vaincre par tout ce qui ne construit pas.

 P.S : Ce texte m’a coûté 2h30 de mon temps et une débauche d’énergie énorme pour réfléchir afin d’agencer les mots et les idées au mieux pour transmettre ce qu’il y avait en moi ce jour pour mon peuple. La paye que je demande c’est juste un commentaire au bas de ce texte. Paix nous soit!

GOBLE OURÉGA

  • Coordinateur Général Zikitopia
  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top