RÉGION DE ZIKISSO

La hantise de crier seul dans le désert.

Etre lu d’abord et être compris ensuite, voilà la hantise de celui qui a l’audace de poser sa pensée; la hantise de celui qui ose s’ouvrir à la sagacité de tous. Et pourtant il faut oser au risque de rester le commun des mortels là où l’histoire demande de poser et de déposer sa marque.

J’ai une affection particulière pour les artisans et les artistes toute discipline confondue. Il nous ramènent à travers leurs œuvres une part de l’Etre incréé source de toute chose. Ici sur cette plateforme ne serais-ce pas lui qui à travers tous les contributeurs tente de déposer une part dans le peuple Djikiyeu. Les canaux que nous sommes seront-ils assez humbles pour comprendre qu’ils ne sont que tes outils, des serviteurs, des ministres ‘inutiles’. L’Etre incréé a toute la latitude de choisir ses messagers. Personne ne devrait alors se prévaloir de la détention de la vérité.

Nos écrits se frottent et se confrontent pour qu’ensemble nous en ressortions la vérité qui construit. J’aime à parcourir notre maison commune zikisso.com allant d’un écrit à un autre afin de pénétrer la pensée de chacun. Et j’y trouve des merveilles parce que nos penseurs sont de qualité.

Aujourd’hui, je voudrais vous laisser ces quelques articles pour qu’ensemble nous réfléchissions à ce qui y est proposé :

Ces textes sont de GNADOU Dano Zady . Il a posé ce qu’il a réçu. Je puis l’affirmer que chacun de nous reçoit quelque chose et cette chose détermine sa vision pour le développement de notre Zikisso natal. Ce développement qui au-delà de nos personnes doit être le lien qui nous maintient unis. Cette union nous engager à collaborer et à coopérer. Nous ne devons pas nous dérober à cette responsabilité individuelle et communautaire. Au cas où nous persévérions à aller dans le sens contraire, comprenons que nous ne compromettons certes pas notre propre existence mais gravement le futur d’un peuple, d’une culture et d’une civilisation.

Je soutiens les diverses dénominations proposées pour nos cadres de concertation. Pour leur contenu j’ai posé ce que j’ai reçu. GNADOU Dano Zady et moi, nous nous rejoignons sur l’essentiel et notre démarche aujourd’hui dans nos échanges est d’arrondir les angles sur nos divergences. Nous sommes sûr d’y arriver.

La répétition comme on le dit est pédagogique alors lisons-nous et contredisons-nous au besoin. Loin de ce que se soit des frustrations que nous en retirions c’est absolument des écoles d’enseignements et de perfectionnement afin de faire disparaître la hantise d’être seul à crier dans le désert.

Nayissakoh !

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top