Actualités

DJIDJI : discours intégral de Djégou Théophile

Discours intégral de monsieur Théophile Djegou agent de la douane ivoirienne, porte-parole des cadres et le comité d’organisation vivants en côte d’ivoire.

Monsieur le préfet du département de Lakota, mesdemoiselles, mesdames, messieurs honorables invités, messieurs les chefs des villages à l’ouverture de la sous-préfecture de Djidji.

À cette occasion solennelle de la cérémonie relative à l’installation du Sous-préfet, j’ai l’insigne honneur de prendre la parole au nom des cadres et du comité d’organisation d’exprimer notre réelle satisfaction et nos sentiments de profondes gratitude au chef de l’état son excellence Alassane Ouattara président de la République de côté d’ivoire pour sa vision, pour sa clairvoyance et son soucis régalien de doter toutes les régions de notre pays d’instruments de travail et de la modernisation en fin de réduire au mieux les disparités dans les zones rurales. A ses salutations je voudrais aussi associer le ministre d’état ministre de l’intérieur et de la sécurité monsieur Hamed Bakayoko pour son soutien et la diligence avec laquelle ce dossier a été traité, je voudrais également adresser nos salutations sincères à toutes ses sommités étatiques qui malgré leur temps si précieux n’ont ménagés aucun effort pour honorer de leur présence cette cérémonie, il s’agit en occurrence du préfet du département de Lakota, les Sous-préfets de Zikisso,Gagoré et Djidji et j’en passe.

Mesdames et messieurs l’événement qui nous rassemble ce jour est d’importance, il revêt un caractère double mais au delà de son caractère festif et de réjouissance, force est de reconnaître que l’installation d’un tout premier Sous-préfet aujourd’hui à Djidji est un élan de dynamisme qui vient en point nommé, pour une population cosmopolite et laborieuse, il marque le début d’une ère nouvelle et témoigne de la vitalité de l’état sur l’ensemble du territoire national. Au total cela constitue non seulement pour nous un maillon non moins important mais également un vecteur prépondérant dans le processus de désenclavement et de développement sobre. C’est pourquoi, il ne serait pas superflu monsieur le préfet de saluer tous les efforts déployés ça et là et remercier tous ceux qui d’une façon ou d’une autre ont été les artisans de l’éclosion de ce rêve tant attendu et adresser également nos souhaits de bienvenue et d’une bonne entame de prise de service à notre Sous-préfet Chantou que les voix les plus autorisées auront la primeur de bien remercier. Je vous remercie.

Rapporté par notre envoyé spécial à Djidji, Légou Frédéric.

Légou Frédéric

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top