Actualités

Zikisso, laboratoire du développement durable

CAMPAGNE ROUTES BITUMÉES
Photo d’archives : Légou Frédéric

Zikisso a hérité de 3 sous-préfectures en l’occurrence Zikisso, Gagoré et Djidji sous l’administration Ouattara. Sous cette administration, les Djikiyeu ont obtenu en moins de 5 ans de pouvoir, ce qu’ils n’avaient pas pu avoir depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire. C’est un fait à saluer et je le fais à juste titre au nom de mon éckologie et du Parti Ivoirien du Peuple que je dirige pour la paix et la réconciliation. J’invite vivement Ouattara, au nom de cette même paix, à étendre la bonté de son cœur à nos frères et sœurs croupissant actuellement dans les prisons. Le Bonheur n’est merveilleux que s’il est partagé par tous. Il est plus que temps d’élargir de sa grâce nos compatriotes : c’est ainsi qu’on devient véritablement le président d’un pays.

Je pensais qu’il le ferait à l’occasion de son adresse de vœux du nouvel an au peuple ivoirien. Je l’espère qu’il le fera, 2018 étant une année charnière pour le futur ivoirien. Je lui demande de prendre en compte les efforts de paix déployés par le PIP et certains ivoiriens depuis la crise s’il ne veut pas qu’ils soient débordés avec nous, par des extrémistes de tous bords. On ne stabilise pas seul un pays surtout contre des tiers filiaux.

Au peuple Djikiyeu qui bénéficie ici du laboratoire de développement indispensable et durable d’avoir la joie mesurée, on ne fait pas publiquement la danse du ventre quand ton voisin ou ton frère crie famine et souffrance. je lui demande de continuer de faire preuve d’humilité et de maturité pour la gestion de ce futur département qui devra servir, en tant que laboratoire politique, d’exemple de développement applicable ailleurs quand la Côte d’ivoire aura atteint sa vitesse de croisière sur la route d’une paix effective.

Puisque nous héritons d’un véritable laboratoire de paix développée, il nous appartient aujourd’hui de prendre des initiatives louables dans ce sens. Nous sommes sur la bonne voie avec la réorganisation de la chefferie, le renouvellement de toutes les structures politiques et associatives. Il nous reste l’expérimentation dans le cadre de ce laboratoire, d’un conseil ou une assemblée locale en prélude au département qui s’avance inexorablement vers nous. Des concertations devront être lancées dans ce sens comme celles qui vont s’amorcer très bientôt à propos de la dénomination d’un éventuel département et celles qui suivront pour le transport et les routes locales.

A Ouattara,

Pour une paix à tous, avec tous, juste et durable,

Pour un peuple Djikiyeu, reconnaissant non condamné à une joie honteusement amère,

La libération des prisonniers politiques est capitale, ici et maintenant car fondatrice d’une nouvelle unité nationale retrouvée et d’une paix sociale restaurée.

GNADOU Dano Zady

Le Président GNADOU Dano Zady – L’Indispensable Apôtre de la Paix.

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top