Actualités

UNE PRIMAIRE ÉLECTORALE AVANT LES ELECTIONS LÉGISLATIVES AVENIR

ATTÉBÉ DAHIÉ SÉRAPHIN

La population de zikiso est une région de 42 villages, érigée en 3 sous préfectures, et de 3 communes avec un siège de député pour ces 42 village. alors cette demande de primaire va à l’endroit des chefs de villages de la commune de DJIDJI

Pour un parti politique qui dispose  de plusieurs candidats pour des  élections quelconques, en ville ou dans les communes ou même dans les régions, une seule chose est  certaine, pour départager ces candidats, il faut  une primaire qui est exigée, si dans une commune vous avez plusieurs  candidats d’un même parti, il faut une primaire pour choir un seul candidat unique pour aller à ces élections,  présidentielles, législatives, ou municipales pour être sûr de les gagner, et cela c’est dans tous les partis politiques. Cette primaire est demandée à  la commune de DJIDJI,  une  façon de départager les candidats, pour les élections  législatives uniquement. La commune de DJIDJI n’est certes pas un parti politique, ni la primaire ne concerne pas les candidats des municipales, une  primaire étant une façon de se départager pour s’aligner ensuite derrière la personne qui sera votée au cours de cette primaire qui nous évitera d’aller en rang dispersé tout en confortant nos chances de remporter les législatives. Elle  s’adresse, je l’ai dit, aux candidats des  élections législatives précisément pour les 7 villages de la commune de DJIDJI qui sont cités en références se sont: GODIEKO, DEBLE,  YROGRO, BRICOULY 1, BRICOULY 2, MOUSSADOUGOU, et NIABLE. pour une primaire, comme cela se fait. Pour être sûr  de  diriger la population de zikisso, il faut une primaire pour ces 7 villages  cités  en références.

Pour représenter  frégion à l’hémicycle de la république, pour le désenclavement de DJIDJI et  pour le véritable développement. aussi pour la réforme régionale pour ces 42 villages,

Reconnaissons que le temps est révolu, nous sommes aujourd’hui au 21 ème siècle. Alors tous les futurs candidats aussi bien que les précédents candidats malheureux aux législatives 2016 sont aussi concernés pour ces primaires avant les élections législatives avenir.

Il faut  qu’une réunion de concertation soit organisée  avec les chefs de villages pour trouver un consensus

Séraphin ATTEBE

Président du PARTI DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

P.D.D.

 

 

 

2 Commentaires

2 Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top