Actualités

Monographie de la sous-préfecture de Zikisso

Carte territoriale de Zikisso

Carte territoriale de Zikisso

De notre envoyé spécial, Légou Frédéric,

I-Genèse :issue de la scission de la sous-préfecture de Lakota, celle de Zikisso a été créée par le décret no 76-877 du 22 décembre 1977 et ouverte le 31 janvier 1977 par mr Kouamé Konan Jérôme.

II-Aspect Géographique.

A-la Localisation. Initialement vaste de 612 kilomètres carrés, la sous-préfecture de Zikisso a vu sa superficie réduite par la création de la commune du même nom suivant la loi no85-1085 du 17 octobre 1985 et son éclatement par ailleurs en (03) sous-préfectures,  celles de Djidji et de Gagoré et dont elle-même, créées par décret no2010-230 du 25 octobre 2010. La 2ème citée a été ouverte le 31 Janvier 2014 par Monsieur Yapi Yapi son premier sous-préfet tandis que celle de Djidji ne l’est pas à ce jour.

Il en résulte que la sous-préfecture de zikisso qui était auparavant limitée, Au nord par les sous-préfectures de Diégonéfla et Oumé. Au sud par la sous-préfecture de Lakota. A l’est par la sous-préfecture de Hiré. A l’ouest par la sous-préfecture de Gagnoa se trouve à présent avec le nouveau découpage sus-indiqué, limitée, Au nord par la s/p de Diégonéfla. Au sud par la s/p de Lakota. A l’est par s/p de Gagoré. A l’ouest par la s/p de Djidji.

Enfin, Zikisso le chef- lieu de la sous-préfecture, est distant de :

20 kilomètres de Lakota, Chef-lieu du Département

50 kilomètres de Divo, Chef- lieu de la région

250 kilomètres d’Abidjan, la capitale Économique

150 kilomètres de Yamoussoukro, la Capitale Administrative.

B-LE RELIEF : il est accidenté par endroits avec quelques plateaux ça et là et de nombreux bas-fonds. On rencontre également des chaínes de montagnes dans la partie septentrionale de la circonscription.

C-LE SOL : il est très fertile et propice à la culture de nombreuses spéculation aussi bien pérennes (café-cacao; hévéa; banane; palmier à huile etc…) que vivrières (riz; mais; igname; manioc; maraîchers etc…).

D- LA VÉGÉTATION : la sous-préfecture de zikisso se trouve dans une grande zone forestière caractérisée par une diversité d’espèces végétales. Sa végétation naguère luxuriante, s’est profondément dégradée du fait des cultures extensives, itinérantes sur brûlis et des exploitations forestières à caractère industriel. Ce massif forestier est à présent constitué essentiellement de grandes fiches clairsemées par endroits.

E- L’HYDROGRAPHIE : une seule rivière le DÔ traverse la sous-préfecture qui est en outre arrosée par des ruisseaux. De régime tropical, ces cours d’eau connaissent une crue débordante durant la saison des pluies et tarissent pendant la saison sèche.

F- LA PLUVIOMÉTRIE : la pluviométrie moyenne annuelle est d’environ d’un (01) mètre-cube d’eau.

G-LE CLIMAT : de type attiéen, il est caractérisé par (04) grandes saisons dont: Deux(02) de pluies allant pour la grande de Mars à Août et pour la petite d’octobre à Novembre. Deux(02) seches s’étendant pour la grande de Décembre à Mars et pour la petite de septembre à Octobre. La température moyenne annuelle est de 30 degrés Celsius.

H- LA FAUNE : la circonscription (commune et sous-préfecture) de Zikisso est une zone giboyeuse. En effet, elle regorge de diverses espèces animales notamment les buffles, les gazelles, les biches, les singes, les chimpanzés, les éléphants, les rongeurs etc…

A suivre,

Légou Frédéric,

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top