Actualités

Londres. Un bébé de trois mois suspecté d’être un terroriste

  • Suspecté de terrorisme, un nourrisson de trois mois a été arrêté et gardé une dizaine d’heures par l’ambassade américaine à Londres.
    Suspecté de terrorisme, un nourrisson de trois mois a été arrêté et gardé une dizaine d’heures par l’ambassade américaine à Londres. | AFP

La boulette. Son grand-père s’étant trompé au moment de remplir le formulaire permettant d’entrer aux États-Unis, un nourrisson âgé de trois mois a été arrêté et gardé une dizaine d’heures par l’ambassade américaine à Londres. Shocking.

Tous ceux qui sont déjà allés aux États-Unis en tant que touristes le savent : il faut soigneusement remplir un formulaire d’admission dans ce pays. Formulaire qui pose une série de questions très sérieuses : « Avez-vous l’intention de tuer le Président des États-Unis ? », « Faites-vous partie d’un groupe terroriste ? », etc.

Questions auxquelles il faut répondre très sérieusement en cochant soit la case « Oui », soit la case « Non ». Inutile de dire qu’il vaut mieux cocher « Non » à toutes les questions. Sans chercher en aucune manière à faire de l’humour.

Hélas, on peut être distrait. C’est ce qui est arrivé au grand-père d’un bébé de trois mois, qui devait aller en Floride retrouver les parents du bambin, rapporte le Parisien, citant le Guardian.

Funeste erreur

« Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide ? », demandait notamment le formulaire d’obtention du visa pour son petit-fils. Papy a malencontreusement coché la case « Oui ». Funeste erreur.

Le nourrisson a été immédiatement arrêté par l’ambassade américaine à Londres et gardé (on n’ose dire « interrogé ») une dizaine d’heures. Libéré, il a pu repartir par un autre vol avec son grand-père.

« Je n’arrive pas à croire qu’ils n’aient pas compris que c’était une erreur et qu’un bébé de trois mois était incapable de nuire », a déclaré le grand-père, désolé.

Ajoutant : « Le bébé a juste saboté quelques couches. Mais je ne l’ai pas dit à l’ambassade américaine ». Il a bien fait.

‘Terrorist’ baby faces US embassy interview after error on visa form | UK news | The Guardian https://www.theguardian.com/uk-news/2017/apr/16/baby-us-embassy-interview-visa-esta-terrorist 

Photo published for 'Terrorist' baby faces US embassy interview after error on visa form

‘Terrorist’ baby faces US embassy interview after error on visa form

Harvey Kenyon-Cairns’s grandfather incorrectly ticks box about engagement in terror activities on Esta form

theguardian.com

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top