Actualités

Il faut sauver le “soldat jeunesse”

Le civisme désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit et de ses conventions, dont sa loi. Ce terme s’applique dans le cadre d’un rapport à l’institution représentant la collectivité : il s’agit donc du respect de la « chose publique » et de l’affirmation personnelle d’une conscience politique. Le civisme implique donc la connaissance de ses droits comme de ses devoirs vis-à-vis de la société.

L’incivisme c’est le manque de civisme, de dévouement pour le bien de la nation.

L’anticivisme est un néologisme marquant un sentiment, une conduite contraire au civisme.

Il me plait de vous renvoyer à l’interpellation à nous tous faite par Clode Konan Kwadio dans ce beau texte intitulé: CONSEILLONS ENSEMBLE LA SOCIETE IVOIRIENNE. 

L’africain en général et l’ivoirien en particulier copie ce qui est mal et souvent en pire. Parce que ces villes si lointaines et si proches à la fois ont connu ces actes d’incivisme et d’anticivisme, il nous faut ici et maintenant prendre les dispositions pour que cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu n’en soit pas un terrain propice.

Comme le souligne Clode Konan Kwadio, notre responsabilité à tous est engagé du paysan au haut cadre en passant par les élus. N’attendons pas que le drame survienne pour couler des larmes de crocodiles comme nous l’avons maintes fois fait en d’autres occasions. La majorité des personnes qui posent ces actes hautement irrévérencieux et répréhensibles par toutes les lois religieuses et laïques est jeune.

Notre jeunesse quelque soit le lieu où elle vit est confrontée aux mêmes conditions de vie faites de laxisme, d’oisiveté, de recherche de gains faciles, de rejet de l’autorité, de dépravations des mœurs, etc. Pendant combien de temps allons-nous cautionner ces choses? Pendant combien de temps allons-nous jouer à l’autruche? Pendant combien de temps allons-nous avoir les attitudes des 3 singes de la fable?

Une jeunesse sans formation patriotique n’est qu’une jeunesse criminelle en puissance. Le constat est avéré. Les faits sont avérés. Le mal est consommé. Il faut appliquer des remèdes idoines.

Chacun peut apporter son remède mais ce remède devra s’intégrer dans le protocole de traitement global.

Le petit groupe d’hommes et de femmes qui est descendu de la grande montagne sainte de Gbéga; qui a reçu la lumière de nos ancêtres et qui apportent la paix et le travail – les valeurs de nos pères et de nos mères, pose cette équation: D(Z) = ∑ P(NTIC + NTA).  Autour de cette équation doit se développer toute une série d’autres équations à résoudre pour affronter les défis du développement durable de cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu.

Pour réussir ce développement durable intégré et intégral, il faut que la jeunesse soit formée. Il faut qu’elle soit formée aux nouveaux outils patriotiques, sociaux, économiques, techniques et technologiques.

Il faudra ensuite l’occuper à des travaux d’intérêt général mais surtout il faudra l’accompagner dans la mise en place d’activités génératrices de revenus pour créer des agripreneurs (Entrepreneurs agricoles). Nous pourrons ainsi l’éloigner de tout ce qui conduit à l’incivisme et à l’anticivisme : laxisme, oisiveté, recherche de gains faciles, rejet de l’autorité, dégradations des mœurs, etc.

Zikisso compte des éveilleurs de conscience tout comme toutes les régions de Côte d’Ivoire. Nous les connaissons. Ils sont ici et ils sont de la diaspora. Il n’y a plus d’égoïsme ni d’égo qui vaillent. Il n’y a qu’il faut sauver le “soldat jeunesse” pour que soit sauver cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu.

Zikitopia est la cité à l’orée de la grande zone forestière du Sud; la cité où il n’y a plus d’égoïsme ni d’égo afin de sauver la jeunesse de l’incivisme et de l’anticivisme par la formation, les activités d’intérêt général et les activités génératrices de revenus. UNION – DISCIPLINE – TRAVAIL.

GOBLE OURÉGA

  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top