Actualités

Exhortations et mise en garde

La publication ci-après est la version d’une récente publication que j’ai faite sur Facebook et que j’adresse exclusivement à toutes les personnes qui partage un lien de sang avec moi. C’est une exhortation à une utilisation efficace et efficiente de l’internet et de tous les outils connexes tels que les réseaux sociaux.

Il se crée de plus en plus des groupes privés ou publics sur Facebook. Il y a des groupes et des administrateurs d’un professionnalisme exemplaire parce qu’ils maîtrise les tenants et les aboutissants des cause qu’ils défendent.
Tout cela dénote de la vitalité de l’écosystème Internet en Côte d’Ivoire en générale et à Zikisso en particulier avec toutes vos publications sur zikisso.com et sur les réseaux sociaux chers miens.

Mais il est utile en ces moments où nous constatons beaucoup de dérives de rappeler qu’Internet a ses codes et ses valeurs. Pour les plus anciens, on parlait de NETIQUETTE, NETIQUE OU NETIK. Ces jours passés, une publication a défrayé la chronique. Une dame à publier l’information de la seropositivité de sa fille de maison en demandant à tous de refuser les services de la dite jeune fille en mentionnant bien sûr l’identité de celle-ci. Certainement que parmi mes parents certains ont participé à ce que cette publication devienne virale en la partageant.

Internet ne doit pas devenir un jouet pour adultes inconscients en manque de sensations fortes. Qu’allons nous enseigner au plus jeunes dont on se plaint de l’utilisation d’Internet en général et des réseaux sociaux en particulier. Vous n’êtes pas obliger de faire comme tout le monde.

Internet et les réseaux sociaux sont de puissantes armes dans nos mains. Vous le constatez avec zikisso.com qui nous permet de rejoindre tous nos parents quelque soit l’endroit du monde où ils se trouvent et de leur porter nos messages au travers de nos diverses publications.

Alors, sachons utiliser ces armes pour construire la cohésion tant recherchée tant en Côte d’Ivoire qu’à zikisso. Sachons utiliser ces armes pour construire des relations humaines et d’affaires fortes pour l’émergence de la Côte d’Ivoire et de zikisso. Sachons utiliser ces armes pour nous retrouver et nous distraire de temps en temps mais refusons de jouer les jeux de la haine, des stigmatisation et de la promotion des contre-valeurs humaines.

Sachons raison gardée en toutes nos actions sur Internet en général et sur les réseaux sociaux en particulier. 

Une arme ne tue pas. Elle tue quand elle devient un jouet dans la main d’un homme. 

J’ai participé à la lutte pour qu’Internet soit disponible à moindre coût en Côte d’Ivoire. J’ai été le secrétaire à l’organisation de la première fête de l’internet en Cote d’Ivoire en 1998 et durant ces 20 dernières années j’ai consenti d’énormes sacrifices pour la vulgarisation de l’internet. (Nul n’est prophète en son pays de zikisso). Quand je parle d’internet, je sais de quoi je parle.

Mes amis et moi, nous ne pouvons pas accepter que des inconscients insatisfaits dans tous les domaines de leurs vie sapent tous nos efforts pour des desseins personnels mesquins à la recherche du Buzz. Soyez sûr qu’on sera là pour vous buzzer et de la manière la plus appropriée; celle qui vous enlèvera toute envie de revenir faire le mariole sur Internet. Si on veut vous trouver, on va vous trouver même là où vous penser être le mieux cacher. Si un de mes parents d’aventure devait se retrouver dans cette situation, je ne le défendrai pas et je participerai à l’abattre parce que je vous aurai prévenu.

Alors de grâce, laissez-nous tisser des relations humaines et d’affaires honnêtes sur internet. Laissez-nous construire la Côte d’Ivoire et zikisso.
Merci à ceux qui comprendront et réviseront leurs comportements sur internet dans le bon sens.

Paix nous soit!

GOBLE OURÉGA

  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top