Actualités

Et si le temps était venu de….?

Djédjé Ziahourou, Maire actuel de Zikisso

La mairie est une collectivité territoriale qui a pour principale mission de satisfaire les besoins quotidiens de la population. Ses attributions sont multiples : état-civil, urbanisme et logement, écoles et équipements, activités culturelles, santé et aide sociale, police …

Le maire est le président du conseil municipal. Il est élu à scrutin secret parmi les conseillers municipaux, au cours de la première réunion du conseil municipal. Le conseil municipal siège à la mairie. Le maire est à la fois un agent de l’État et un agent exécutif de la commune.

J’appelle à ce que nous luttions tous ensemble pour que les sous-préfectures de Djidji et Gagoré obtiennent leurs communes de plein exercice. Si le Député est garant de ce projet, toute la population du Grand Ziki est concernée. Il n’y a pas de spéculations politiciennes à faire. Il nous faut ces deux communes.

En attendant que ces deux heureux décrets paraissent au journal officiel de l’Etat de Côte d’Ivoire, unissons nos efforts pour une meilleure gestion de la commune que nous avons déjà.

De part sa définition et ses attributions, le maire est un agent de développement local. Toutefois, il peut exécuter un programme de société porté par un groupement politique.

Zikisso possède assez d’hommes et de femmes compétents et de grandes valeurs.

Nous avons un laboratoire à notre disposition depuis 1985. Sachons y faire les bons tests. Sachons faire les bonnes analyses. Ayons le courage de rejeter ce qui ne marche pas. Améliorons ce qui marche. Ayons une vision.

Aux jours heureux de nos deux autres communes, nous aurons toute la matière pour leur bonne gestion. ZIKISSO mérite de compter dans la Côte d’Ivoire nouvelle.

Le bonheur des populations hospitalières, généreuses et travailleuses du Grand Ziki doit être notre quête quotidienne car nul n’a le droit d’être heureux tout seul qu’il soit Député ou Maire.

Nous jurons, nous proclamons, que désormais à Zikisso, plus rien ne se fera sans la participation des populations. Rien qui n’ait été au préalable décidé par elles, élaboré par elles. Il n’y aura plus d’attentat à notre pudeur et à notre dignité.

 

Et si le temps était venu de …..?

GOBLE OURÉGA

  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top