Actualités

Burkina Faso : des ministres de la transition limogés et nommés ambassadeurs

© Autre presse par DR Burkina Faso : des ministres de la transition limogés et nommés ambassadeurs

© Autre presse par DR
Burkina Faso : des ministres de la transition limogés et nommés ambassadeurs

Publié le mercredi 16 décembre 2015

La transition rendra bientôt le tablier au nouveau chef de l’Etat burkinabè. En attendant que le Conseil constitutionnel proclame les résultats définitifs de la présidentielle, les autorités viennent de limoger deux ministres avant de les nommer au poste d’ambassadeurs, a-t-on appris de Xinhua qui se fait l’échos d’un communiqué du Conseil des ministres.

La transition cède à la pression et frappe

La transition a limogé deux représentants du gouvernement. Il s’agit notamment d’Amina Billa-Bambara, la ministre déléguée en charge du Budget, Moussa Nébié, le ministre des Affaires étrangères et Jacob Pasgo, l’ex-Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères. Les intéressés sont victimes d’un vent de contestation qui a soufflé au sein de leurs départements ministériels respectifs.

Toujours selon ce communiqué, Amina Billa-Bambara est nommée ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina près du royaume du Danemark. Accusée de mauvaise gestion et de malversations financières par le Syndicat National des Agents des Finances (SYNAFI) , c’est désormais du côté de Copenhague qu’elle exercera.

Moussa Nébié siégera dorénavant au sein de l’Office des Nations Unies et institutions spécialisées à Genève et cumulera aussi le poste d’ambassadeur auprès de l’Organisation mondiale du commerce. L’ancien chef de la diplomatie burkinabè devra s’accoutumer à la vie à Genève (Suisse). Il est victime comme sa collègue du budget du soulèvement de ses collaborateurs. Ces derniers protestaient contre les affectations de complaisance, le copinage et le favoritisme qui avaient cours au sein de leur ministère.

Même son de cloche du côté de son ancien bras droit, Jacob Pasgo occupe le poste de représentant permanent auprès de l’Union européenne, chef de la mission auprès de la Communauté européenne de l’énergie atomique (CEEA) et résidera à Bruxelles (la capitale de la Belgique).

Dirigée par Michel Kafando, la transition veut être à la hauteurs des attentes du peuple. C’est donc une décision qui devrait conforter l’idée d’un Faso nouveau.

Que pensez-vous de ce remaniement ministériel opéré par les autorités de transition ?

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top