La survie d’une communauté – ZIKISSO
Zikitopia

La survie d’une communauté

Dans ma publication d’hier, je m’appesantissais sur l’utilisation faite par les populations de cette surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu de l’électricité mise à leur disposition. Comme pour confirmer mes propos, ce matin je dans mes pérégrinations sur l’internet je tombe sur cet article dont le lien ci-après.

Electricité et emplois

Chacun pourra en déduire ce qu’il lui reste à faire dans le but d’une exploitation judicieuses de cet outil de création d’emplois donc de développement qu’est l’électricité. Il est plus que nécessaire que nous œuvrions tous pour que tous nos villages bénéficient de l’électrification.

La survie d’une communauté est proportionnelle au degré de collaboration|coopération de ses membres.

La grande circonscription de Zikisso est le résultat de tous les efforts faits par toutes les personnes qui ont senti le besoin de travailler ensemble pour que cette région soit dotée de tout ce qui pourraient soutenir son développement économique et social. Aujourd’hui ces efforts ont abouti à la création de 3 sous-préfectures. En ligne de mire, nous avons les 2 prochaines communes rurales de Djidji et de Gagoré et le département. Nous n’y arriverons que par une collaboration|coopération efficace et efficiente. Il est de la responsabilité de cette génération de mettre en place des cadres de concertations performants.

Que nul ne s’imagine que sa sous-préfecture ou sa commune sera performante en dehors de la participation des autres entités. Il y a des enjeux communs tels que cette fameuse route nationale Niakpalilié-Laouda qui doivent être traités au niveau de la grande circonscription de Zikisso. Une autre forme de démarche ne doit en aucun cas être entreprise au risque d’accentuer les clivages et compromettre le développement économique et social de cette surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu.

Il est indéniable que nous disposons de tous les atouts pour réussir cette intégration. Faire autrement comme nous le soulignons est une vraie gageure. La survie de notre région, de notre civilisation et de notre culture dépend de la collaboration|coopération de tous les djikiyeu. Et personne ne doit être exclue quels que soient sa condition socio-politico-économique.

C’est à cela que …..

….de la Sainte montagne de Gbéga et de tous Djri-sanctuaires secondaires, ceux qui sont de l’autre côté du voile nous appellent afin que nous les libérions. Ils veulent ouvrir les écluses pour nous inonder de leurs saintes bénédictions afin de nous rendre féconds de toute bonne chose et prospères de toute richesse. Disons seulement un mot et cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu sera sauvée. Paix nous soit de la part de nos ancêtres – hommes et femmes vaillants qui n’ont jamais été vaincus alors ne nous laissons pas vaincre par tout ce qui ne construit pas.

GOBLE OURÉGA

  • Coordinateur Général Zikitopia
  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top