Actualités

ZIKISSO : le Conseil Régional va-t-il encore oublier notre GloKbo en 2018?

Je vous invite à avancer à reculons avec moi, avant d’aborder 2018, jetons un coup d’œil sur 2017 et les précédentes années de gestion de notre territoire par le Conseil régional. Je suis peu informé des autres départements de la région Lôh-Djiboua, étant éloigné, alors je n’en parlerai pour l’instant pas.

A Zikisso-futur département, les actions de la région sur le terrain sont rares, à part “gratter” les pistes villageoises qui reprennent aussitôt leur droit d’état piteux. Les actes posés sur le terrain sont rares, la preuve que Zikisso est oublié par le Conseil général et ce n’est pas la piste Divo-Gadèko dont nous avons salué la réalisation qui le démentira. D’ailleurs, nous reviendrons sur les véritables motivations des porteurs de ce projet qui a suscité beaucoup de rumeurs.

Oui, le président du Conseil général a effectué plus d’allers-retours entre Divo et Paris que Divo et Zikisso pourtant situé à moins de 100 kms de la capitale du Lôh-Djiboua. Pour quels résultats? Nous attendons de voir. Et nous pensons que c’est partout pareil sur toute l’étendue de notre territoriale régionale sinon nous l’aurions, su, vu ou entendu.

Nous ignorons le programme du conseil pour Zikisso cette année. Mais nous émettons le vœu de voir désormais le Conseil général communiquer sur son programme et sur les actes posés ou à poser dans les départements du Lôh-Djiboua. Zikisso.com se fera alors le plaisir de les faire connaître.

Sinon, cessons notre marche à reculons et fixons à nouveau notre regard en direction de l’année qui commence. Voilà pour Zikisso, ce que nous proposons, pour le futur Djikiyeu, au président du Conseil général pour l’année 2018.

  1. Bitumer d’abord et avant tout, l’axe routier principal Niakpalilié-Laouda (Prévoir un pont au carrefour dangereux de Niakpalilié)
  2. Veiller à l’état de tous axes routiers dans la localité de Zikisso.
  3. Prendre dans tous les cas, désormais en compte, le sentiment d’abandon du peuple Djikiyeu dans tous les axes de développement et de considération.

Ne pas laisser à l’abandon des axes routiers tel que :

  1. Djidji-Niablé
  2. Djidji-Bessaboua

Ouvrir directement de nouveaux axes routiers tel que :

  1. Zikisso-Gagoré
  2. Djidji-Douseba

Vivement la suite,

GNADOU Dano Zady

Le Président GNADOU Dano Zady, L’Indispensable Apôtre de la Paix.

 

1 Commentaire

1 COMMENTAIRE

  1. Alain Ouréga GOBLE

    9 janvier 2018 at 16 h 03 min

    Pertinent! Nous suivons le dossier au fil des informations que vous aurez. Zikisso doit se doter d’un lobby fort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top