Actualités

Vive 2018! Les défis à relever

Nous venons d’entamer une nouvelle année 2018 pleine de promesses qui sont autant de défis partout dans le monde. Qu’en est-il de notre Zikisso natal?

ZIKISSO COMME CAPITALE LOCALE DU FUTUR DÉPARTEMENT 

A Zikisso, avec toutes les propositions de nos frères et sœurs, nous savons où nous allons désormais ensemble. il faudra lancer le débat sur le nom que portera notre département avant son érection. Cela nous évitera des blocages futurs, contre-productifs dans le domaine de la cohésion sociale et du développement local. Qui mettre en avant, qui pour assurer nos arrières? Une réflexion générale est indispensable. Concevoir le développement global de Zikisso devra être notre priorité. Qui devra lancer ce débat, quel organe en devra hériter?

GloKboïPlan : PalaTata !

DE LA CHEFFERIE LOCALE

Zikisso tisse petit-à-petit sa petite toile du développement vivable. Des frères ont pris le taureau par les cornes en réorganisant la chefferie, la renforçant et la rendant puissamment et merveilleusement visible. Aujourd’hui, nous voyons l’ossature du pouvoir coutumier dans notre localité. Et nous ne pouvons que nous en réjouir. Nos félicitations vont à l’endroit de ces dignes et véritables acteurs de développement indispensable.

L’OPPORTUNITÉ DE LA CRISE IVOIRIENNE

La crise a fait apparaître un nouveau moyen de transport en commun, la moto. La jeunesse s’est adaptée à cette nouvelle donne en la domptant très rapidement, non sans mal, bien sûr. Nous avons en mémoire des incidents regrettables qui ont émaillé cette transition. Pour la première fois à Djikidjôh, il y a eu des attentats contre les conducteurs de ce nouvel outil de transport en commun de crise d’une façon ou d’une autre. Si ce n’était pas des tirs meurtriers embusqués contre eux, c’était des collisions avec des mini-cars de transports, leurs concurrents directs dont leur nouvelle existence menaçait leur intérêt, si ce n’était pas carrément des grumiers sur de petites pistes villageoises qu’ils occupaient sans vergogne, les happant ou les écrasant impunément.

Tout cela a bien existé mais tout cela a bien entendu été réglé grâce à la sagesse de nos autorités villageoises et administratives sans oublier de l’extérieur ceux de nos frères et sœurs qui ont interpellé à la recherche de solutions sécuritaires viables et durables. Je remercie toutes ses bonnes volontés et leur assure de ma profonde gratitude. Une chose est sûre, rien ne sera plus comme avant. C’est donc en avançant que nous nous éviterons d’être transformés en statut de sel.

QUELLE SOLUTION SYSTÈME?

Aujourd’hui, il est difficile de gérer ou de fédérer toutes les énergies en mouvement à Zikisso et dans les autres dimensions tant le système d’exploitation actuel semble vétuste. C’est l’un des défis majeurs des prochaines années si nous ne puisons pas maintenant dans nos ressources fondamentales de gestion et d’exploitation système. voilà ce que nous proposons.

Notre éckologie est arrivée à saturation, le système ralenti car nos mémoires vives sont pleines de problèmes, de ressentiments, de haine ou victime de dangereux virus. Si nous voulons survivre, il nous faut déclencher au plus vite un système de restauration, installer un efficace anti-virus ou upgrader vers un nouveau système d’exploitation supérieure si tel est que nous pouvons tenir le choc d’amélioration système en perspective.

Alors quelle solution après une telle excursion informatique?

Vivement la suite,

Bonne Année à tous!

GNADOU Dano Zady

Le Président GNADOU Dano Zady – L’Indispensable Apôtre de la Paix.

 

 

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top