Actualités

Qu’avons-nous à brader notre héritage?

Un éveilleur de conscience est avant tout un éternel chercheur de vérités pour la simple et bonne raison que c’est là, où tu crois avoir compris quelque chose, que tu t’aperçois qu’en fait tu n’as absolument rien compris.

Le petit groupe d’hommes et de femmes qui est descendu de la grande montagne sainte de Gbéga; qui a reçu la lumière de nos ancêtres et qui apportent la paix et le travail – les valeurs de nos pères et de nos mères ne veut pas être la voix de celui qui crie dans le désert. Aussi, emprunte-il les mots d’un de leurs guides le Capitaine Thomas Sankara pour dire : “Nous n’avons pas ici la prétention d’énoncer des dogmes. Nous ne sommes ni des messies ni des prophètes. Nous ne détenons aucune vérité. Notre seule ambition est de pouvoir, en langage simple, celui de l’évidence et de la clarté, parler au nom de notre peuple, le peuple de cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu”.

L’heure est arrivée de faire passer la collaboration avant la compétition.

En superficie, cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu est un petit territoire mais il est grand par ses fils et ses filles. Souvent, Nous nous surprenons à poser  à des amis ou des personnes rencontrées dans certains milieux cette question: tu connais Zikisso? Et dans la plupart des cas, il se trouve au moins une personne pour dire oui et donner soit la localisation géographique ou donner le nom d’une connaissance originaire de Zikisso.

Nos ancêtres ont rêvé cette contrée autrement. Ils se sont battus pour la défendre. Ils nous l’ont donnée en héritage. Ils nous disent que l’herbe n’est pas plus verte chez le voisin. Qu’avons-nous à nous diviser pour des peccadilles? Qu’avons-nous à brader notre héritage?

Nous lisions hier sur zikisso.com un texte relatif aux funérailles – Solutions pour une meilleure organisation des funérailles. Les mots de l’auteur étaient comme des pieux que l’on nous plantaient en plein cœur. Pourquoi vivez-vous misérablement chez les autres quand votre propre héritage est tant convoité chez vous sur cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu – votre PATRIE?

Frère, Soeur, trouve ta réponse car ta patrie t’appelle et qu’il en soit fait selon ta volonté!

Zikitopia est la cité à l’orée de la grande zone forestière du Sud; la cité qui appelle ses enfants pour le développement durable intégré et intégral de leur patrie.

N.BCet texte est dédié à mon oncle Richard Nassa  à Ouagadougou. Affections filiales.

GOBLE OURÉGA

  • Coordinateur Général Zikitopia
  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top