Actualités

Plus jamais ça à Zikisso!

Gnazale Gnazale

<< Nul n’est violent volontairement. Celui qui est violent, justifie son impuissance et son incapacité à faire usage de la conscience.>> Platon.
La violence est l’arme des faibles et non des forts.
Qu’avez-vous chers miens à recourir à cet instinct animal qui rabaisse l’homme? La violence n’a pas sa raison d’être à zikisso: qu’elle soit verbale ou physique.
On ne naît pas homme mais on le devient. L’humanité est une étape à franchir. Je m’explique mal que chez moi, des apprenants soient à la base d’un conflit qui est allé au communautarisme.
Diantre!
Où va la paisible petite cité, où hier autochtones, allochtones et allogènes se retrouvaient pour se donner des poignées chaleureuse et échanger ?

Le DIDA parle le malinké. Et vice-versa.

D’où sort cette nouvelle génération?
Hier, c’était le véhicule du proviseur du lycée qui en payait les frais.
Aujourd’hui, ce sont des vies humaines et leurs biens qui souffrent de votre violence.

Il y a problème!
Oui, l’école pose une problématique dans la mesure où les troubles à zikisso ont lieu lorsque les élèves y sont.
Sont ils manipulés?
Sont ils mal formés?
Les parents ont ils démissionnés?

Que d’interrogations.

J’ai tissé des amitiés plus fortes avec les enfants dont les parents venus vivre à zikisso et j’en suis fier.

Je m’incline devant le corps des personnes blessées!
Je transmets ma compassion à toutes les victimes!

Plus jamais ça!

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top