Nul n’est prophète en son pays ! – ZIKISSO
Art & Culture

Nul n’est prophète en son pays !

Nul n’est prophète en son pays !

« Mais, ajouta-t-il, je vous le dis en vérité, aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrie ». Luc (4, 24)

Dans les grandes religions, le prophète est un devin. Dans le christianisme, il rappelle à Israël sa foi en Dieu, il l’invite à préférer l’attention aux pauvres au strict respect de la Loi. Souvent persécuté, il fait de sa vie une parole pour son peuple. Jean Baptiste, qui annonce Jésus est, pour les chrétiens, le dernier des prophètes.

Le mot patrie signifie la terre des pères, terra patria, gé patris. La patrie de chaque homme est la part de sol que son peuple a sanctifiée, la terre où est déposés les ossements de ses ancêtres et que leurs âmes occupent. La petite patrie est l’enclos de la famille. La grande patrie est la cité.

MA TERRA PATRIA C’EST ZIKISSO !

Si toutes les conditions étaient réunies, le seul endroit au monde où je souhaite vivre et prospérer c’est ma TERRA PATRIE.

Je veux me réveiller chaque jour et contempler ma montagne sainte : djidji otê kprémê – la montage au front saillant.

Fixer avec respect cette montagne où vivent les âmes de mes ancêtres.

Regarder cette montagne où reposera mon âme quand sera venu l’heure de passer de l’autre côté du voile.

Dans la brume matinale, sentir me pénétrer la présence de tous ceux qui ont vécu sur cette terre donc je suis aujourd’hui l’un des garants.

Arpenter les forêts de ma TERRA PATRIA et savoir que je suis né quelque part. Alors je me retrouverai devant cet auguste Samba au ventre creux. Ce ventre dans lequel je me refugiais avec mon grand-père au midi de la journée ou quand une tempête nous surprenait. Je contemplais la face de mon auguste aïeul et je savais que je vivais. C’était mon ami ! Ces scènes me reviennent avec toutes leurs émotions.

Un homme vient de quelque part. Mon quelque part c’est ma TERRA PATRIA. Mon quelque part c’est ZIKISSO.

Je n’y serai jamais reçu comme prophète. Nous n’y serons jamais reçus comme prophètes mais c’est notre TERRA PATRIA. C’est là que sont déposés les ossements de nos ancêtres et que leurs âmes reposent. C’est là que nous reposerons quand nous passerons le voile qui nous sépare du monde où les âmes ne sont plus revêtues de leurs corps de chair.

Tu ne seras jamais reçu comme prophète mais tu seras certainement souvent persécuté. Tu as fait de ta vie une parole pour ton peuple.

Nul n’est prophète en son pays !

Surtout quand tu es le fils de…..

GOBLE OURÉGA

  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 0 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top