Actualités

Nul n’est censé ignoré la loi dit l’adage

L’Etat moderne, tout en tentant de garder des prérogatives aux institutions traditionnelles garantes des us et coutumes, a institué des autorités pour la gouvernance nationale et locale. La gouvernance locale est instituée dans le but d’assurer de manière optimale la répercussion des décisions de la gouvernance nationale sur les populations aux fins de garantir la cohésion entre les populations, réglementer les relations sous toutes leurs formes, assurer la sécurité et stimuler le développement.

Nous ne sommes pas experts en protocole d’état. Cependant dans la dynamique des débats autour des responsabilités des administrateurs et des élus locaux et de la nécessité pour eux de rendre compte à leurs mandants, il est important de rappeler l’ordre protocolaire des 3 principaux responsables administratifs locaux. Il découle de ce protocole immédiatement des attitudes tant comportementales que langagières de la par des populations administrées.

Il est donc évident qu’un administré doit avoir des égards vis-à-vis de ses autorités. La loi et l’administration définissent les voies et moyens pour s’adresser aux administrateurs et aux élus. Là où la loi établit les voies et moyens de recours, elle établit également les voies et moyens de coercition en cas de manquement.

Nul n’est censé ignoré la loi dit l’adage.

Un contributeur de zikisso.com rappelait ceci: un élu n’est fort que si ses administrés en certaines occasions sont un appui stratégiques pour lui. Il faut qu’il existe un contre-pouvoir car nous sommes en démocratie et l’on ne peut pas être d’accord avec toutes les décisions et les orientations proposées par l’administrateur ou l’élu mais il y a des règles et de voies de recours pour exprimer sa différence.

Pour qu’une entité territoriale locale se développe dans les normes et pour qu’elle atteigne son plein potentiel, il faut la participation de tous et de chacun.

Dans un Etat organisé, il n’y a pas de populations sans représentants légaux. Au XXIe siècle, toutes les analyses démontrent que la collaboration doit prévaloir sur la compétition; une collaboration efficace et efficiente entre administrateurs/administrés et élus/populations.

Il faut de ce fait en toute circonstance rendre à César ce qui appartient à César.

Qu’est-ce que le protocole administratif et l’ordre protocolaire sur un territoire administratif? Quelles sont les attributs et les responsabilités des administrateurs et des élus?

Protocole administratif

le protocole administratif désigne l’ensemble des règles qui tendent à préciser l’ordre dans la préséance, l’ordonnancement des personnalités,  au cours d’une cérémonie publique. Il s’agit aussi de la disposition des invités de sorte à ce que personne ne reparte frustré pour négligence de son rang, grade ou qualité. “Beaucoup d’hommes sont attachés à leur fonction. Une fois la fonction négligée, elle conduit à des inconforts…”

L’ordre protocolaire sur le territoire sous-préfectoral

Le Sous préfet

Le Sous-Préfet est nommé par décret du Président de la République et représente le Préfet dans l’arrondissement. Il remplit les missions qui lui sont confiées par les lois et les règlements et, notamment le décret relatif aux attributions du Préfet. Il assure, sous l’autorité du Préfet, la coordination de l’action des services déconcentrés de l’Etat dans l’arrondissement et la mise en œuvre des politiques interministérielles. Il est en charge de l’administration générale. Il concourt au maintien de la sécurité et de l’ordre public et veille à la protection des populations.

Le député

Un député est un membre d’une députation, c’est-à-dire d’un groupe chargé par la nation d’un message ou d’une mission particulière. Il peut être envoyé en mission dans n’importe quelle localité de la Côte d’ivoire cependant il est mieux habilité pour défendre les intérêt de la circonscription qui l’a élu. Le député est membre de l’Assemblée Nationale. Il représente toute la population de la Côte d’Ivoire mais il est élu par les populations de sa localité, ici Zikisso.

Le maire

Le maire est chargé de l’exécution des décisions du conseil municipal. Il est ordonnateur du budget communal. Il est chargé, sous le contrôle du conseil municipal de:

  • conserver et administrer les propriétés de la commune;
  • exercer la maîtrise d’ouvrage des travaux de la commune;
  • prendre les mesures relatives à la voirie municipale;
  • représenter la commune dans les actes de la vie civile;
  • représenter la commune en justice;
  • veiller à l’exécution des programmes de développement;
  • veiller à la protection de l’environnement, en prenant d’une part, des mesures propres à empêcher ou à supprimer les atteintes au cadre de vie et d’autre part, à améliorer ce cadre de vie et à assurer la conservation et la gestion durable des ressources naturelles renouvelables de la commune.

Le protocole administratif d’état est très précis. Il définie la hiérarchie des autorités allant du Chef de l’Etat au citoyen lambda.

Nous avons l’avantage sur cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu d’avoir une sous-préfecture/commune laboratoire et deux nouvelles sous-préfectures qui sont des communes en devenir. Ce territoire ZIKISSO est sur la voie d’une autonomie administrative plus grande: le Département. le Département induira in fine une complexité du protocole administratif et des ordres protocolaires. Il faut dès maintenant faire l’éducation des populations pour éviter d’éventuelles frustrations qui sont en général préjudiciables aux populations elles-mêmes.

A toux ceux qui veulent pour une raison ou une autre interpeller une autorité, sachez qu’il y a des règles, des voies et des moyens appropriés faute de quoi, ils s’exposent à la rigueur de loi de l’Etat qui garanti l’intégrité de ses représentants en leurs rangs, grades et qualités.

Zikitopia est la cité à l’orée de la grande zone forestière du Sud; la cité où les administrés ont des égards vis-à-vis de leurs autorités.

N.BCet texte est dédié à mon oncle Jean Patrice Djago dit Gato Jean  Président de l’Association ZIKISSO de France. Affections filiales.

GOBLE OURÉGA

  • Coordinateur Général Zikitopia
  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

1 Commentaire

1 COMMENTAIRE

  1. Lohore Sabatoh

    14 mars 2018 at 14 h 57 min

    Alain, c’est avec beaucoup d’attention que je lis les informations que tu donnes sur le site zikisso.com et j’en suis beaucoup fier. Merci pour toutes les informations que tu donnes et qui font sans doute du bien à toutes les communautés et de surcroit aux Djikiyeu. Tes interventions renforcent la dimmension éducative de zikisso.com qui demeure une école de la vie Djikiyeu. Quels enseignements!
    Bonne Continuation mon fils,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top