Actualités

LE CULTE DES ANCIENS – Dd. GOKBLEU LÉGOU

CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_17CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_7En langue HÉNA
1)- le mot culte se dit : BÔHBÔH, traduit : “donner-donner, offrir-offrir, etc…”

Ce mot BÔHBÔH répété 2 fois donne un caractère particulier du fait de l’instance sur le mot. Et celui-ci est le mot : BÔHBÔH LI, traduit : “faire-faire une offrande, un cadeau permet de rayonner, de briller, d’avoir une bénédiction, etc…”

—– Hô pa bôh = il m’a fait un cadeau, un plaisir, etc…”
( BÔH ) = cadeau, offrande, présent, etc…

2)- le mot ancien se dit : GÔGÔ , GODÔ GODÔ , KÓKÒKÓ , LO KÔ YA LO KÔ.

** ( GÔGÔ ) = ancien, vieux, antique, originel, éternel, etc…
Lagô =Éternel, éternellement invoqué, etc…

—-La =appeler, invoquer, etc…

— ( gô de gô gô ) .
GÔGÔ GNON = don naturel, éternel, antique, etc…
GNON = donner, offrir. etc…
GÔGÔ@WAN = lumière éternelle, intarissable, amour éternel, etc… WAN = lumineux, rayonnant, etc.
GÔDÔ KÔ@WAN = l’Eternité qui est rayonnement, luminescente, etc… TÊTÊH@WAN = la première première lumière, la toute première lumière, originell.
GÔGÔ KBA ou bien GÔGÔ KBA LA = l ‘ invoqué, le temps et l’espace indestructible, à l’éternelle éternelle , etc…

** ( GÔDÔ GÔDÔ ) = refuge, paix, sentiment éternel, etc…

** ( KÔ KÔ KÔ) = toujours, éternellement, infiniment, etc …

** ( LO KÔ YA LO KÔ ) = l’éternelle demeure souhaitée , L’infini sentiment réclamé, etc…

____ Il y a les premiers hommes qui sont nos anciens, nos prédécesseurs, les pionniers, nos aïeux. Depuis ils sont tous morts. Ils ne sont plus avec nous. Ils sont dans le monde de l’esprit. Ils sont alors appelés : HÂ TÔH@WAN, traduit : “notre amour, père-lumière, notre gloire, notre fierté, notre dignité, etc. .. ou bien par l’autre nom: GÔGÔ WAN = la lumière éternelle, immortelle .etc…  ; et aussi :

TÊTÊH@WAN = Ies pionniers qui sont les premiers serviteurs de l’Eternel, la toute première lumière originelle du rayonnement de la dignité humaine, etc… De ceux-ci, on parle du CHEMIN DES ANCIENS, ” HÂ TÔH WAN na DJI YÉ = “la suprême vision de nos Divins Pionniers

Ou bien le suprême chemin, la piste ou l’oeil des premiers serviteurs de l’Eternel, l’Ancien.

CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_2De.NOWÉ passant par ABRAHAM à MOÏSE, JESUS CHRIST, MOHAMET, appelés les RABHINS ou les PROPHÈTES en langue française. En Asie de KRISHNA passant par BOUDDHA à SHRY HANS, PREM RAWAT, ils sont désignés par des GOUROUS ou GOUROU MAHARAJ JI , les MAITRES PARFAITS, et qui enseignent la CONNAISSANCE de SOI-MÊME. En Afrique de l’ouest chez le peuple KROU, de BOGOU DJAKPA passant par JOHN AWI, DOGBOGLA, ZILIHONNON HONNON YIYÔ BAGUÉ, ils sont nommés DJILI@WAN. traduit: ” le Oints de la suprême lumière ou les “Oints de l’Eternel Dieu” ou bien GOU@WAN. traduit: “les illuminés de grandeur, de l’universel, de la science divine”. Ces êtres humains furent les premiers INITIÉS au premier grand rôle dans la SAINTE DIVINE ÉTERNELLE LUMIÈRE.

_____ l’ Éternel est aussi l’ancien de nos ancêtres, et qui l’appelaient: HÀ TÔH WA = HÂGNÉ TÔH WA HÂGNÉ = notre père qui nous aime, qui nous adore, etc…

NB : La sagesse Hénatique dit : hâ ka nongba, hâ ka gnèkassa na koutou gwélé yè li – hâ yi kbéli hona bòhbòhssa, qui traduit : “si nous désirons bénéficier du bonheur du donateur, notre père, Dieu, sachons l’adorer ou bien lui rendre gloire, etc…

C’est cet acte de reconnaissance, de dévotion et d’adoration que pratiquaient nos Ancêtres. En souvenir incarné, nous, leurs successeurs, disons aussi :

HÂ TÔH WA na DJÔKPA, et qui traduit : “la pratique d’amour ou d’adoration de notre père qui nous aime”, pour exprimer le nom de l’Eternel Dieu, notre père qui demeure l’originel initiateur de cette divine pratique. C’est ça la PRATIQUE du CULTE DES ANCIENS ou la SAGESSE des ANCIENS .
Ces GRANDS ESPRITS d’état naissent dans des périodes bien déterminées pour renouveler et renouer la conscience humaine avec notre ANCIEN ou ANCÊTRE, l’Eternel ,Dieu . Ils séjournent sur la terre . C’est ce jour périodique terrestre que ZILIHONNON HONNON YIYÔ BAGUÉ a appelé : DÉ YI MA , qui traduit :” la parole incarnée sur la terre parmi les humains “. *** DÉ = parole , discours , allocution , pouvoir , etc. ..
*** Yi = venir , arriver , etc. ..
*** MA = exprime le temps et l’espace . Car à chaque période donnée , il y a toujours un messager ou un envoyé de l’Eternel Dieu pour dire des messages sur le chemin du CULTE DES ANCIENS .

Dd. GOBLÉ LÉGOU

HÉNALOGUE des LANGUES INCARNÉES .

A suivre,


CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_16
Nous devons être conscients que le CULTE des ANCIENS demeure toujours, et éternellement. Et il est l’arbre planté de Dieu pour honorer sa Grandeur.

*** 1)- Le CULTE des ANCIENS
C’est le réel grand lien originel établi entre Dieu et son peuple humain, et qui contient le rayonnement du pouvoir qui indique le don, le devoir impératif et objectif de l’existence vitale.

*** Le peuple, enfin de bénéficier de cette divine grâce, se rend au royaume de l’Éternel sous la direction du guide spirituel. Et en ce lieu, il pratique le culte en son honneur, et en présence de tous les êtres d’amour (KÔ WOUWEU = KÔ WOUWA).

*** Pour indiquer cette demeure où l’Éternel Dieu règne sur la terre comme au ciel, la langue Hėna dit:
A)- DJÉLÉ kô da = ZRÉ kô da = le lieu où reside le jour ou la demeure de la lumière .
B)- TÔLO kô da = le centre de paix , d’amour .
C)- GOULOU DJÉLÉ kô da = le territoire de la grande source infinie du jour, de la lumière .
GOULOU ZI LA kô da = la résidence de l ‘ invoqué suprême source de toutes les créatures , la vie éternelle , infiniment grande.
d)- DJILI kô , gloko klé klé tout kô = cette lumière est partout dans le monde , elle est universelle .
e)- SOU KÔ WA kô da = l’énergie d’amour , de paix .réside dans cette cité .
f)- etc. ..

NB:- les têtes bien consciemment intelligentes. savent que la langue Héna dit :
I- nous venons de ce lieu.
II- et quand nous mourons.
III- nous retournons à ce lieu.

Ces trois phrases sont exprimées de façon universelle. Car nous savons pertinemment que chaque famille, chaque village, chaque tribu, chaque peuple, chaque nation a ce ” LIEU de lumière ” comme ces endroits sont appelés en langue française ” le lieu sacré ” dont nous avons la traduction. Et qui fait son caractère, son respect particulier, et éternel, Le mot “sacré”= saint” donc Le lieu saint où réside la lumière, l’endroit où se trouve la lumière est le “lieu sacré”.

 


CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_15Il y a la sagesse Hénalogique qui dit : “quand on sait d’où on vient – on sait où on va”.
La langue paternelle parlée Héna le rappelle clairement. Et voici ce que dit la langue française conformément à la vérité concernant le “lieu sacré” :
1)- Nous, les humains, venons de la lumière.
2)- quand nous mourons .
3)- nous retournons à la lumière.

— Ce qui justifie que la lumière est la lumière, donc un “lieu sacré” = le lieu saint = le sanctuaire, etc…

Ou bien encore :
1)- Nous, les humains, venons de la terre.
2)- quand nous mourons .
3)- nous retournons à la terre .
NB :En langue Hėna , l terre est appelée , DÔDÔ , traduit : ” lieu de PAIX , d’Amour , d’abondance , etc. ..” La terre est donc le ” lieu sacré = l’endroit saint , béni de l’Eternel Dieu. ” .
En langue peulh, la terre est appelée, LÉÏDI, qui traduit : ” le territoire d’où s’ extrait le bien – être , le rayonnement . ”
En langue bambara ,la terre est nommée ,DOUGOU, traduit : ” l’immense réservoir , etc. ..”
En langue djoula, la terre est appelée , DUU = DOU’OU, traduit : ” le grand pouvoir , ce , dequel tout decoule , tout est possible , etc. ..” .
En langue arabe , la terre est désignée , AL ARD , traduit : ” ce qui contient la grande essence par excellence ” .
La terre propose tout ce dont les êtres vivants disposent .
L’originelle énergie universelle qui gouverne toutes les créatures , et qui tourne la terre sur elle même 24h sur 24h , reside dans cette terre . Et c’est de celle-ci, elle est l’essence par excellence. C’est pour cela tout y est vivant. Et la terre est l’environnement approprié , adéquat aux êtres humains . L’air s’y respire aisément .
C’est sur la terre il y a les histoires des Prophètes , de notre Éternel Dieu notre père , des pratiques divines , spirituelles et scientifiques , des traditions, des lieux saints ou bien sacrés ,etc. ..
Les monts SINAÏ, ORÈBE, FATIMA, etc… DJÉLÉ mon = les lieux sacrés — les eaux sacrées , le jourdain , le gange , l’eau de lourdes , le zam – zam , le titi ka ka ,etc. .. DJÉLÉ GNIWOU ( GNOU ) mon =C’est de l’eau sacrée , la sainte eau , de l’eau bénite. Il y a aussi des forêts sacrées , des pierres sacrées , des bois sacrés , etc …
CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_1Ces ” présents sacrés ” sont à sauvegarder , à protéger , à respecter strictement . Car sans le craindre ni le nier , sans hypocrite , nous , les êtres humains , venons tous de ces lieux sacrés . C’est delà nous sommes l’amour. la lumière , l’ éternelle lumière , la divine énergie universelle sur la terre.
C’est à l’Eternel Dieu qu’appartient la terre , et ces merveilles , y compris les êtres humains .Sur sa terre, il a choisi ses ” lieux ” où il demeure . Ceux-ci sont appelés les ” lieux sacrés ” du fait que l’Eternel Dieu, notre père est SAINT . Ces endroits sont le ” PARADIS ” sur terre .
NB : Ce ” lieu sacré ” est désigné par :
A)- le peuple ABBÈ
OFFO AHOUN = la maison de Dieu .

B)- le peuple BAOULÉ
AMOUYI BRO = notre origine .

C)- le peuple BAMBARA
AKANDJO KASSA = la maison de Dieu .

D)- le peuple BÉNINOIS
LÈKÔYI = l’origine de la vie

E)- le peuple KONGO
PAKOLAMI = la maison de l’Eternel Dieu .

F)- le peuple BASSA
BINÉKÈ DOLOMI = la maison de Dieu .

G)- le peuple Héna
DJÉLÉ = ZRÉ =ZREU = jour, lumière , luminescence , ardente énergie , rayonnement .
TÔLO = amour , père , jouissance .
GOULOU DJÉLÉ = infiniment grande lumière
GOULOU ZI LA = indiqué infiniment grande énergie .
SOU KÔ WA = chaleureuse énergie d’amour

H)- le peuple FRANÇAIS
LIEU SACRÉ
SANCTUAIRE
LIEU SAINT

CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_3I)- D’autres peuples , dans leur langue paternelle parlée , ont d’autres applications qui designent ces ” lieux spécifiques , et qui sont des résidences privées de l’Eternel Dieu “.

Quand on parle de la protection de la nature, de l’écologie, sont ces lieux sacrés , ces eaux sacrées , ces forêts , ce ” tout sacré ” qui inspire et rappelle la conscience intelligente des humains .
Ces ” lieux sacrés ” qui font partie intégrante des humains , sont ce qu’ils ont le souvenir : le ” PARADIS ” , et avec lequel il faut renouer , effectivement . Car rappelons nous que :
– nous venons de là ,
– quand nous mourons ,
– nous retournons là . Sincèrement langue paternelle parlée qui est au commencement , qui est Dieu et avec Dieu , et qui est incarnée , est la vérité . Et elle confirme la vérité .Ces noms , ces appellations ne sont pas vaines . Les êtres humains , passionnément , conscients peuvent reconnaître et approuver , joyeusement .– Ces ” lieux sacrés ” , et de surcroît le ” royaume de l’Eternel Dieu , notre père ” , sont notre attache , notre alpha et oméga . notre demeure éternelle sur la terre , et avec la terre . C’est précisément ce ” lieu sacré ” que la prophétesse ZILIHONNON HONNON YIYÔ BAGUÉ appelle TCHIDA = TCHILIDA = le commencement , l’origine . Et elle dit :” mé TCHIDA djènon dja laka ” = vas à la source , demander le bonheur , le bien – être .C’est en ces “lieux sacrés ” les êtres humains sont des frères et soeurs en cette DIVINE ÉNERGIE UNIVERSELLE qui tourne vingt quatre heures sur vingt quatre heures la terre sur elle même .Et maintient tout l’univers en harmonieux équilibre .

NB : la paradis est sur la terre .
Et l’Eternel Dieu y est dans ces ” lieux sacrés ” notre amour , notre père .

Car les langues paternelles parlées les indiquent et nomment précisément les emplacements .

Dd. GOBLÉ LÉGOU
HÉNALOGUE des LANGUES INCARNÉES .
A suivre .


CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_10Le végétal survit de l’endroit où il a sa racine pivotante . C’est là qu’il a le contact avec son père, Dieu .C’est aussi un être vivant de l’Eternel , son créateur .
D’Abraham , passant par les tous les PROPHÈTES des cinq continents, chez le peuple KROU , les leurs prédécesseurs allaient pratiquer le CULTE DES ANCIENS au ” lieu sacré ” , appelé ” DJÉLÉ ” et autres noms . C’est de cet endroit dérive le mot : ” PALO “, qui traduit : ” reviens toujours en moi dans le lieu sacré ” . De ce fait chaque année l’adoration de l’Eternel Dieu , était pratiquée dans ce lieu sacré Car il était indispensable d’y tirer le bonheur , le bien – être du peuple . Comme le végétal a son bien être originel au lieu où il a ses racines , éternellement .

Ces PROPHÈTES dont les noms suivent , et communément en langue Hėna , DJILI@WAN ou ZILI@WAN :
BOGOU DJAKPA , l’initiateur ,
HÔKOUMÉ GÔLI ,
KÔKBILI BABÈ ,
KALÈ JEAN , et d’autres , ont pratiqué le CULTE DES ANCIENS comme ABRAHAM , le père de toutes ces divines pratiques , spirituelles et scientifiques. ( Djili KBEU LEU LI , GOU KBEU LEU LI , traduissent respectueusement : ” rendre heureux par les techniques : spirituelles , scientifiques “. Chaque année ,le jour de la grande cérémonie devant les anges et les angelles appelés en langue Hėna : KÔH ou bien KÔH WOUWEU , traduit : ” être ou bien le doté du pouvoir de parole ” , ils emportent avec eux tous les matériels agricoles , de pêche , de chasse , etc. .. , au ” lieu sacré ” pour adorer le Seigneur l’Eternel Dieu , notre père .

Ces ” sites sacrés ” sont partout dans le monde.
Il y a les plus connus . Et tous sont liés à l’histoire du peuple humain de l’Eternel Dieu, notre père .
A savoir : le mont SINAÏ ,
le mont CESARÉ ,
le mont ARAFAT ,
la KABA et le ZAM – ZAM ,
LOURDES et son EAU SACRÉE ,
le mont FATIMA ,
l’ eau , le GANGE ,
le lac TITIKAKA , etc. ..

En CÔTE D’IVOIRE , chez le peuple KROU , il y a les connus :
*** DJI DJÉ HÔ TÈ TCHÉLÉ ,
*** NOUGBÉ TÔLO ,
*** ZÉDIHA GOUBO ,
*** PLOUGO DJÔGBÈ ,
*** GBÉLÉ TCHÉILLOT ,
*** l’eau YÔKBÔH ,
*** GBÉLÉ GNABA , etc. ..
NB : Ces territoires sacrés sont des demeures privées de l’Eternel Dieu , notre Père , et qui sont les nôtres .
Ne les détruisons pas .
CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_9Qui aimerait qu’on détruise sa demeure , son village , son pays , son peuple, sa nation ? , et qui détruit pour les autres.
Car c’est bien de ces ” lieux spécifiques, sacrés ” d’où nous venons , et qui sont nos éternelles maisons , des bâtiments qui furent au commencement de la création de la terre , et qui ne sont pas construits pas des mains des humains , et où nous retournons après nos séjours terrestres , lorsque nous quittons ce corps humain , ce départ du corps que nous appelons , mourir .
Nous devons respecter ces royaumes de l’Eternel Dieu, et qui sont les nôtres . Car ce sont notre écologie .Et les protéger , c’est aimer notre nature , notre identité originelle .
Ces guides spirituels , appelés les RABHINS , les PROPHÈTES , les gourous , les maîtres spirituels , et appelés en langue Hėna, DJILI@WAN ou GOU@WAN savent que : où le végétal tient ses racines , c’est dans cet endroit il gagne son existence vitale . C’est pour cela ils venaient dans le lieu sacré du SEIGNEUR pour le glorifier .
Telle l’énergie électrique vient de : 1)- la centrale hydraulique , 2) la centrale éolienne ,
3) la centrale nucléaire
4)- la centrale solaire ,etc. .., et par des systèmes de productions électriques domestiques , la lumière éclaire les foyers. Ce sont ces centrales de production de courants électriques qui sont le bonheur du peuple humain sur la terre.
Tels les humains , et toutes les créatures sont connectés à ces lieux sacrés d’où ils sont originaires .
NB : l’Eternel Dieu , ses Prophètes , et ses êtres humains sont dans sa lumière d’amour sur la terre .et où ces humains doivent pratiquer la justice , ” DÔDÔ KPATA ” – glorifier la paix , ” GBA MANA DÔDÔ ” . Ainsi les êtres humains sont les acteurs originels pour le bonheur sur la terre , DÔDÔ .

Dd. GOBLÉ LÉGOU
HÉNALOGUE des LANGUES INCARNÉES , ( HÁ LOKÔ WEULI )
Conférencier International de son état .
A suivre .


CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_11L’environnement en langue Hėna est appelé , KÔHWA , KALA ou bien LA ( LAMÉ ) , etc. ..
KÔHWA = le conteneur du bien être , de la jouissance , etc. ..
KALA = la possession qui interpelle à la responsabilité , à l’indépendance , etc. ..
LAMÉ = ce qui m’invite à lui , à son bonheur ,etc. ..
C’est de cette présence les êtres humains ont tout dépose de leur habitat . Et de cet endroit ils transportent tout dans leur maison . Cet environnement est aussi appelé le tout desir d’éléver , d’indépendance , de liberté , de tout avoir , de se gouverner , etc. .. , GLOHKBEU . Alors les humains transforment tout pour leur bien – être . Ils sont heureux avec leurs objets adorés. Mais l’environnement conserve toujours l’originel privilège de garder la source et de produire la matière première. Et aucun être humain ne peut lui ravir ce droit authentique .Même si les humains ont la totale maîtrise de façonner l’histoire des trésors de la terre .

NB : C’est de l’environnement tout provient , et qui est à la disposition des humains , et qui fait leur fierté , leur bonheur ,etc. ..dans leur résidence .

Telle elle appelle de façon immuable l’environnement KÔHWA , et GLOHKBEU , La langue paternelle parlée Héna est formelle à sa parole de dire :
1)- les êtres humains viennent du lieu sacré , appelé communément DJÉLÉ , TÔHLO , GOULOU DJÉLÉ , DJILI ou SOUKOHWA ,
2)- et quand ils meurent ,
3)- ils retournent dans ce lieu .
NB : ainsi elle démontre l’origine des êtres humains , et qui est restée intacte dans sa demeure originelle .Certains pays en Europe , en Amérique , en Asie , en Orient ont impeccablement mis en valeur ces lieux sacrés à la fois matériels et immatériel . Ces humains ont ainsi reconnu leur origine , et respeccé l’environnement à l’écologie , Car les GRANDS à L’INTELLIGENTE CONSCIENCE savent que de ces lieux sacrés les humains reçoivent la grandeur et le bien – être .

CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_12En Afrique le peuple des langues paternelles parlées se sont complètement déroutés de cette immuable vérité éternelle . Pourtant ce peuple Africain aussi de ‘Éternel ,DIEU , appelent ces lieux sacrés :
a)- chez le peuple KROU : DJÉLÉ , TÔHLO , GOULOU DJÉLÉ ,DJILI OU SOUKOHWA .
b)- chez le peuple BAOULÉ : AMOUYI BRO .
c)- chez le peuple ABBÈ : OFFO AHOUN
d)- chez le peuple BAMBARA : HANKADJO CASSO .
e)- chez le peuple BÉNINOIS : LÈKÔYI . en langue FON .
f)- chez le peuple KONGOLAIS : PAKOLAMI .
g)- chez le peuple MAHOUKA : SALKÈDIA .
h)- chez le peuple YAKOUBA : GBLA .
I)- chez le peuple BISSA : BINÉKÈ DOLOMI . et par d’autres noms des autres peuples.

Ces lieux sacrés sont le centre de toutes les universités terrestres , et celles célestes . Car elles demeurent les royaumes privés ou le paradis de Dieu d’où il veille sur tous les unvers , et il vit avec les esprits qui s’incarnent sur la terre afin d’y réaliser la vie de PAIX éternelle .

Tel tout est pris à l’environnement pourque vive heureux le peuple humain dans sa cité qu’il a construit de ses propres mains , et à propre son goût .Et bien que l’environnement lui rend amoureusement service , le peuple humain empoisonne l’environnement de pesticides sous la terre comme au ciel . Et tous les êtres vivants qui y séjournent meurent . Ils sont détruits . La nature du sol est dégradée , dénaturée .

Jadis la terre était respectée . En Afrique il n’y avait pas l’emploi d’engrais chimiques ni de pesticides .Tout était naturellement biologique . La terre fournissait ses propres engrais naturels . Quant aux lieux sacrés , ils étaient tout aussi respectés . Et ils ont tous UN SEUL INTERDIT :” ÊTRE éternellement dans leur ETAT NATUREL ” . Et ceci est , demeure pour tout le peuple humain .

A chez nous pays ZIKISSO , chaque village possède UN

CONFERENCE CULTURELLE A ZIKISSO_14Gngbaméko , ou bien Kafédou—–DJIDJI HÔ TÈ KWÉLÉ ,
Makobélé ——NOUGBÉ TÔLO ,
Gogowouli —–GÔLÈ TCHIYÉ ,
Dougouli-dougouli
Yibolé
Sélibélé
Kossouko
Gbadamako,
Krikpoko
Kbèssabélé
Godou—–a)- Djèlédjo
b)- Dibolé
Blihiri—a)- Bodjèko
b)- Gnèpoako
c)- Gohoubélé
Gagoré—-a)- Dihi
b)- Krikpoko
c)- Gnakabélé
d)- Zrogbèko
Digako—-
Djatobélé–a)- Gnakoussowouwu
b)-
Bogobélé—a)-Barabélé
b)- Djiblidou
c)- Tchétchèko
Yéhiriko
Oliredou ou bien Gbadjaléko
Laglo
Garéko
Lohoubéko ou bien Yikakou

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top