Actualités

Le bicéphalisme comportemental Djikiyeu

Dd. GoKleu Légou, L’Hénalogue des langues incarnées, Conférencier international

Dr. Tébi Ablé Joachim, Théoricien de la palabre africaine, spécialiste en tradition historique

J’ai hésité pour le titre de cet article entre “le bicéphalisme Djikiyeu” et “le bicéphalisme comportemental Djikiyeu”. A vue d’oeil, la différence est inssaisissable pour la simple raison que le comportement est inhérent à chaque état de chose.

“La paix n’est pas un vain mot, c’est un comportement”, disait Houphouët. Le mot “comportemental” qui s’effacera au fur et à mesure que j’avancerai dans mon raisonnement, a donc sa place dans le titre de mon article du jour en ce sens qu’il nous situe au départ sur le bicéphalisme Djikiyeu. J’aurais aussi écrit la binarité ou la dualité Djikiyeu que je me serais pas éloigné de mon article.

En effet, après une longue observation de notre société, il m’apparaît opportun aujourd’hui de jeter les bases de ce qui a constitué la marche en avant des Djikiyeu pour un avenir radieux, ces dix dernières années. N’avions-nous pas décrété Djikidjôh comme un laboratoire de vie développée? Aujourd’hui, nous sommes en mesure d’esquisser une description de notre base de vie communautaire sensée exprimer une vérité immuable à Zikisso-région pour ne pas dire Djikidjôh ou Zikizôh, deux mots différents, un même sens, sans doute.

Dd. GOBLÉ Légou

Il est observable qu’à Zikisso se dégagent deux grandes et influentes écoles pour le bien des Djikiyeu en pensée, en paroles et en action. Il y a l’école ZikiZôh menée par le Professeur TEBI Ablé Joachim et une autre, DjikiDjôh menée elle, par l’Hénalogue GOBLE Légou. Ces dix dernières années ont été marquées par leurs travaux de réhabilitation de notre identité culturelle voire notre histoire, actions qui ont consacré un bicéphalisme Djikiyeu digne de sociétés évoluées politiquement entrainant indubitablement des comportements de fait que certains ont défini chez eux à d’autres époques comme gauches ou droites en France, conservateurs ou travaillistes en Angleterre, républicains ou démocrates aux Etats-Unis, Likoud ou encore travaillistes en Israël…

L’esprit dégagé par ces deux écoles et incarné par les deux frères en question a entrainé dans notre milieu et de la plus profonde des façons, deux manières de penser, de parler et d’agir constituant ainsi non pas deux groupes se regardant en chiens de faïence mais plutôt imbriqué l’un dans l’autre dans une relation filaire et filiale qui nous ramène à notre mission de pêcher ensemble pour le meilleur de l’unité Djikiyeu ou Zikié selon.

Je soulignerais pour terminer que c’est normal d’avoir comme sous d’autres cieux cette clarification de l’état de fonctionnement binaire des choses à Zikisso et qu’il faille pas oublier le centre qui servira toujours du maillonnage constructif de sauvegarde et d’opportunité. Car qu’il s’agissent de droite ou de gauche, de conservateurs ou de travaillistes, de républicains ou de démocrates, de likoud ou encore de travaillistes ; enfin de Djikiyeu ou de Zikié, c’est de la puissance du centre ou de la fraternité que viendra la véritable fonction de préservation de l’unité et la fraternité, gage de sécurité et de prospérité.

Djikiyeu ou Zikié, dans le Gnonnage de notre région, nous nous réaliserons notre croissance et notre indispensable développement harmonieux.

Nayinement,

GNADOU Dano Zady

Le Président GNADOU Dano Zady, L’Indispensable Apotre de la Paix.

 

 

2 Commentaires

2 Comments

  1. Alain Ouréga GOBLE

    Alain Ouréga GOBLE

    26 mars 2018 at 14 h 31 min

    Il faut être d’une école de pensée. On peut alors être “extrême” ou “modéré”. En tout état de cause, on choisi une école en âme et conscience car les pensées de l’école qu’aura choisie impacteront toute notre vie dans les moindres de nos actes.

    Il faut se déterminer. On pourra toujours arrondir les angles pour arriver au consensus. Le consensus n’est pas un reniement de ses pensées. C’est juste l’instant où on comprend qu’on a pas toute le science et que la vérité sur le point discuté se trouve chez l’autre.

    Les grandes nations se sont bâties autour d’une succession de consensus car la vérité est un miroir brisé dont chacun détient une morceau. Dire qu’on possède alors toute la vérité est une gageure voire même une forfaiture.
    Allons tous à l’unité, chacun apportant ce qu’il a de meilleur pour la construction de Zikisso ou Djikidhôh – pour le bonheur de tous les nôtre.

    Paix nous soit!

  2. GNADOU Dano Zady

    GNADOU Dano Zady

    26 mars 2018 at 16 h 11 min

    Bien compris et commenté Alain.

    En effet, ici dans le texte, le consensus est définit par le centre. Ce consensus, ce centre d’intérêt qu’il faut sans cesse rechercher pour la réussite, tu l’as si bien souligné, de toute oeuvre humaine.

    Nayinement,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top