Joutes à la loyale – ZIKISSO
Actualités

Joutes à la loyale

Je suis trop “enfant” donc peu sachant en la matière. J’ai remarqué que nous sommes un peuple au sein duquel la chefferie (le commandement) n’est pas héréditaire. Il n’y a pas de chef d’ordre divin.

J’ai aussi entendu parlé du ‘Bagnon‘. Cet homme qui était certes choisi pour sa beauté physique mais dont les valeurs de bonne moralité et de courage au travail comptaient tout au tant que sa beauté et ses hautes aptitudes de danseur émérite.

Ambassadeur du village, il devait se rapprocher de la perfection; celle-ci étant divine. Le choix du Bagnon était démocratique car les conditions étaient connues et acceptées de tous. Le consensus devait être au rendez-vous pour que le Bagnon bénéficie de toute l’aura dont il pouvait être enveloppé afin de pouvoir représenter dignement le village.

Belle pratique de ma culture qui est morte de sa belle mort comme meurent d’autres pans de ma civilisation  sans oublier tous ces hommes et toutes ces femmes de valeurs qui nous quittent. En quatre décennies de vie, je n’ai jamais vu le bagnon de mon village. Comme j’aurai aimé vivre ses moments de communion fraternelle que relatent ceux qui ont connu ces époques et qui en ont une nostalgie que je partage au plus profond de mon être.

Ma culture et ma civilisation se meurent. Je meurs! Qui viendra me sauver?

Accaparés que nous sommes à nous battre pour les choses temporelles, nous laissons les choses atemporelles gages de notre identité s’évanouir dans les nébuleuses de nos esprits embrouillés. A l’heure de la mondialisation qu’apportons-nous à la table des échanges? Quelle est notre identité? Gageure que de trouver des réponses à ces questionnements!

Les critères de la beauté et des talents de danseur émérite ne sont pas efficients quand il s’agit de nos magistrats modernes. Les autres critères restent cependant valables afin de faire le meilleur choix de celui qui va représenter et défendre les intérêts de la communauté.

Parce que nos parents nous ont légué une démocratie participative, les joutes doivent êtres loyales. Les critères sont connus et acceptés de tous : les valeurs de bonne moralité, de courage au travail et tous leurs corollaires.

 

Zikisso viendra à la table des échanges avec la culture et la civilisation de son peuple. Nous y tenons et dorénavant nous y veillerons.

De la Sainte montagne de Gbéga et de tous Djri-sanctuaires secondaires, ceux qui sont de l’autre côté du voile attendent que nous les libérions. Ils veulent ouvrir les écluses pour nous inonder de leurs saintes bénédictions afin de nous rendre féconds de toute bonne chose et prospères de toute richesse. Disons seulement un mot et cette étendue de la surface terrestre sur laquelle vit un groupe humain appelé Djikiyeu sera sauvée.

Paix nous soit de la part de nos ancêtres – hommes et femmes vaillants qui n’ont jamais été vaincus alors ne nous laissons pas vaincre par tout ce qui ne construit pas.

GOBLE OURÉGA

  • Coordinateur Général Zikitopia
  • Informaticien
  • Technicien de l’information
  • Spécialiste en Stratégies numériques, Transformation digitale et Citoyenneté numérique
  • Certifié Google en communication et marketing numérique et digital
  • Expert en Marketing relationnel
  • Gestionnaire des organisations
  • Gestionnaire de projet
  • gourega@yahoo.fr / +225 08 04 79 14 – 03 43 84 56

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top