Actualités

ÉNOUMESSÉ DE JUIN – JUILLET 2014

LE NOUVEL ELAN DEVIENT ENOUMESSE
Page 17

Page 17

Enoumesse Juin-Juillet 2014

A la demande générale, voici Enoumesse (le bulletin d’information des Zikié en France)

Après le 30 novembre 2014, plus d’Opération de soutien, la nuit.

Chers frères et sœurs ! Kpalékpalé wou-mbo wa sili, disent les Dida. En effet, ‘‘c’est de la tête coiffée que l’on se moque toujours’’ (et jamais d’une tête non coiffée)… Et comme il est facile de détruire ! Si vous constatez que quelque chose ne fonctionne pas bien dans votre village, ne le brûlez jamais. Réunissez-vous sous l’Arbre à Palabre. Et rectifiez ce qui ne marche pas bien.

En observant la pagaille actuelle qui a envahi notre communauté qui, jadis, était florissante, nombreux sont ceux qui ont demandé à Enoumesse de rappeler gentiment ce que nous avions décidé, autrefois. Je le fais donc, sans revendiquer un titre quelconque.

1-Il est interdit d’organiser des veillées de nuit ; après le 30 novembre. C’était déjà la règle de la communauté. 2- La ‘‘priorité’’ existe bel et bien. Les obsèques de tout membre de la communauté qui décède, en France, sont prioritaires. C’est indiscutable. En effet, le jour où Dago Blédji qui vit avec vous, ici, décède, n’allez pas placer ses obsèques après celles d’une gamine de 7 ans décédée à Kadeko, et que vous ne connaissez même pas. Comprenez que la ‘‘priorité’’ existe bel et bien. Mais s’il y a déjà un programme établi, mettez-vous d’accord pour que tout se passe dans l’ordre. 3- Lors des veillées, n’envoyez plus de la nourriture dans les salles. Ne louez pas des salles qui coûtent cher rien que pour danser. Si des gens veulent danser pour vous, ils n’ont qu’à vous accompagner au pays pour le faire, là-bas. On vous aide, et vous ne vous gênez pas à brûler tout ce que nous vous donnons dans les salles pour le plaisir de vos amis (e) ? Voici le coût d’une veillée de nuit. Salle-1500eur. Sono-200 eur. Galettes et divers-200 eur. Dègè-90 eur. Boissons-200 eur. Bonbon-10 eur. Essuie-tout 6 euros. Poubelles-4 euros. Essence-transport-100 eur. TOTAL : 2310 eur. C’est une folie, ça. Il ne faut donc plus organiser des veillées de nuit pour des cas de décès survenus au pays. 5- Si vous allez assister à des réunions chez les frères et sœurs, il faut y aller, déjà, avec chacun, une boisson. Mais après la réunion, n’emportez pas de la nourriture chez-vous. Soyez gentils, pensez aux enfants de la maison.

Ablé T.

Mon Petit Agenda

Samedi 7 juin : Opération de soutien famille Koffi Foufouët. 89-95, rue Jules Ferry Bagnolet. Métro Gallieni. A partir de 20h. Vendredi 13 juin : Opération de soutien de Marie Bodia à Sadi Carnot. Métro Aubervilliers 4 chemins. A partir de 20h. Samedi 21 juin : Réception donnée par Mme Angèle Choque, à l’occasion du départ de sa mère, Christine Amoin. A partir de 12 h. Samedi 21 juin : Opération de soutien de Gnoul Bonaventure. AGECA. 19h-23h. Samedi 21 juin : Opération de soutien de Blandine Djohoré, à son domicile, 26 rue Sadi Carnot, Aubervilliers. Samedi 28 juin : Réception du Maire de Lakota. Contact, M. Bertin Assou. Tél : 06 35 32 40 91. Dimanche 29 juin : Rencontre de la FRATERNITE MONSEIGNEUR RENE KOUASSI avec les prêtres ivoiriens. . Paroisse St. Paul à Nanterre. 55 Bd. Emile Zola. RER A. Nanterre Université. 14h-18h. Tél : 06 06 9512 90. Samedi 5 juillet : Opération de soutien Bohui Adélaïde. AGECA. 19h-23h. Samedi 12 juillet : Mariage de Gnagbo Jeanne et Pernel Gnatoa. Emmanuel (fils d’Edith Ouapo). Chantal Bolly. Samedi 19 juillet : Opération de soutien Alain Zadi. AGECA. 19h-23h. Samedi 9 août : Mariage de Marthe Goubo et Topo Barnabé, à Abidjan. Samedi 11 octobre : Opération de soutien Adélaïde Gnatto, et Martine. 89-95, rue Jules Ferry Bagnolet. Métro Gallieni. A partir de 20h

____________________ SAMEDI 16 AOÛT : RETOUR DES GRANDS PIQUES-NIQUES, FÊTES DES FAMILLES (pour ceux qui ne partent pas).

________________________ Faites parvenir vos annonces à : enoumesse@yahoo.fr. Tél : 06 52 18 56 93.

Enoumesse Juin-Juillet 2014

Association Akayala : Nos femmes se mobilisent

Pierrette Gaé et Prisca Djédjé sont sur le pont

C’est avec beaucoup de détermination que ces deux femmes se sont adressées à Enoumessé en ces termes : ‘‘Nous demandons à toutes les femmes de la communauté de se mobiliser pour faire revivre notre grande association. Nous réclamons des élections, certes, mais nous allons d’abord rencontrer la présidente actuelle pour prendre son avis…Et, quelle que soit la candidate victorieuse, nous travaillerons avec elle. Nous attendons que toutes les femmes et toutes les filles de la communauté nous rejoignent.’’

Par Danielle.

Le doyen Martin Gaé est là

Depuis quelque moment, le doyen Martin Gaé est parmi nous. En effet, après le traumatisme causé à tous les Ivoiriens par ce qu’on appelle de façon impropre, la crise postélectorale, le doyen a souhaité se reposer dans son deuxième pays. Et c’est avec beaucoup de plaisir qu’il goutte à cette douceur qui est celle d’un pays en paix… Pour joindre le doyen Martin Gaé, vous pouvez téléphoner au : 07 53 78 74 42.

Pour vos courses diverses, c’est Frédéric Bolly

Vous n’avez plus de nouvelles de Fréderic Bolly ? Vous ne le voyez plus ? C’est que l’homme qui a abandonné les reportages-photos, a décidé de se reconvertir dans le transport. Et il ne s’est pas trompé du tout. Ainsi, très sollicité, il se consacre à la livraison. Très expérimenté, Frédéric Bolly a récemment été sollicité depuis Singapour pour déménager une précieuse collection d’objets d’art vieux de 2000 ans. S’étant offert un matériel roulant de grande qualité venu tout spécialement d’Allemagne, entouré d’une équipe dynamique, le nouveau patron ambitionne de relever le défit de façon efficace… Pour joindre Frédéric Bolly, c’est vraiment facile, faite juste le : 06 52 92 39 37…

Avec les ENCOURAGEMENTS D’Enoumesse. Par Danielle.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top