Art & Culture

DJOH WHA YEU, NO WÈLÈ !

joyeux-noel__2015Le mystère de Noël enfin dévoilé dans l’hénasphère-Sud.

Jo = Djo = Djoh

Joyeux = Djoh Wha Yeu Xé = Djoh Wha Yé Sé

Noël = No Ouèlè = No Wèlè

JOYEUX NOËL EN DIDA DONC DE FAÇON DIDACTIQUE SE RÉVÈLE AINSI : DJOH WHA YÉU (YÉ) SÉ NO KHA WÈLÈ.

Traduisons :

De la Magnificence de l’Amour, la Quintessence de la Renaissance, fruit d’une réelle Connexion dans le Loh-Wha-Djey (HÉNA LAU WA DJÉ) !

Le Vaisseau HÉNASPHÈRE est heureux d’avoir accompli ce voyage hénalystique avec vous.

Nous ne pouvons parler de Noël sans parler de Marie. D’où vient le nom Marie ? Pour cela, tournons-nous vers la langue Dida, notre langue paternelle, celle que Dieu notre père, nous  a révélée.

Héna ! Vous êtes bénie d’entre toutes les femmes. Et le fruit de vos entrailles est béni. La langue Dida nous apprend ici que les entrailles d’une femme est ici appelé Kbalie donc le synonyme est Malie. Le L se substitue souvent au R en Dida.

Ainsi Malie (la main ou l’objet qui façonne) se substitue à Kbalie (les entrailles, ici le placenta)

Il est temps de le savoir, aujourd’hui, Dieu se sert de la langue Dida pour nous dévoiler ses mystères.

Dieu nous dit  :

Héna :

Gbamana Dodo !

Dodo Kpata !

À suivre, avec Jésus,

GNADOU Dano Zady

COPè 21 – Transafrikha,

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top