Non classé

Divo: Un homme de Dieu annonce des bouleversements dans le pays

L’apôtre Konan Michel, 1er vice-président de l’assemblée des vainqueurs en christ-communauté internationale (AVEC-CI), congrégation évangélique, a délivré, le 18 mai dernier, au cours d’un culte spécial dédié à la Côte d’Ivoire, un message qu’il dit avoir reçu de Dieu. Selon lui, Dieu demande à tous les Ivoiriens de se repentir pour que la Côte d’Ivoire sorte rassemblée de la grave crise dans laquelle elle est plongée depuis novembre 1993. « Si la Côte d’Ivoire se repent, un ancien parlementaire viendra au pouvoir. De grands pays l’empêcheront en vain de s’installer. La Bceao nationale fermera ses portes pour affamer les Ivoiriens. Cette attitude provoquera la disparition de cette institution. Chaque pays de l’espace Uemoa créera sa propre monnaie. La Côte d’Ivoire aura la sienne mais cette monnaie sera dévaluée. Une très grande richesse sera découverte précisément dans le pays dida. Un grand pays viendra de très loin pour s’allier à la Côte d’Ivoire. Le pays connaîtra l’abondance et la prospérité. Il sera un gigantesque chantier. La richesse sera abondante. La Côte d’Ivoire retrouvera toute sa bénédiction. Elle aura ses propres moyens de déplacement. Le sol ivoirien sera béni. La Côte d’Ivoire sera encore plus convoitée. Des hommes de Dieu super oints sortiront du pays dida pour prêcher l’évangile. Le peuple dida est le cœur spirituel la Côte d’Ivoire », a révélé l’apôtre Konan Michel. Il a dit que la colère de Dieu s’abat actuellement sur la Côte d’Ivoire parce que les Ivoiriens ont humilié, en 1990, Félix Houphouët Boigny, son émissaire et par ailleurs père-fondateur de la nation ivoirienne. « Félix Houphouët-Boigny était un missionnaire de Dieu. Dieu l’a envoyé pour libérer la Côte d’Ivoire. Il avait certes ses défauts mais c’était un grand homme. Les ivoiriens l’ont humilié. Ils l’ont rabaissé. C’était un prophète. La chance de la Côte d’Ivoire, c’est de n’avoir pas assassiné son 1er président. Sinon, c’était le chaos en Côte d’Ivoire. Ailleurs en Afrique centrale, ils ont assassiné leur prophète. La colère de Dieu continue de s’abattre sur eux. En Afrique, Dieu avait envoyé 3 missionnaires. Un en Afrique australe, un en Afrique centrale et un en Afrique occidentale. Le prestige de la Côte d’Ivoire a disparu à la suite de la plainte du président Houphouët-Boigny auprès de Dieu. C’est l’orgueil qui a terrassé la nation ivoirienne. Cet orgueil était tel que les ivoiriens avaient du mépris pour les ressortissants des pays d sous région. Tant que la Côte d’Ivoire ne fera pas ce que le Seigneur lui demande, son calvaire ne cessera pas », a dit l’homme de Dieu. Pour faire baisser la colère de Dieu, l’apôtre Konan Michel s’est mis à genou pour implorer le pardon divin en ces termes : « Seigneur, ne détruit pas cette nation ! Pardonne à la Côte d’Ivoire ! Le fardeau est trop lourd pour ce pays». A l’en croire, la Côte d’Ivoire aurait pu libérée depuis 2002. « Cela n’a pas eu lieu parce que quand ils ont organisé une cérémonie de prière au parc des sports de Treichville, au lieu de se repentir, ils sont allés dresser des bâches pour danser », a-t-il déploré. Il a fustigé des hommes de Dieu qui se sont détournés de leur mission de moralisation de la société pour organiser la course au gain facile. Il a dit aux pouvoirs publics qui ont lancé une vaste campagne de réconciliation et qui sont en train de signer des accords de paix que c’est Dieu qui réconcilie. Il leur a demandé de se réconcilier avec Dieu avant de prétendre réconcilier les Ivoiriens. « Débarrassez-vous de l’orgueil pour décréter et organiser dans les malheurs une journée de repentance nationale pour délivrer la Côte d’Ivoire », a-t-il martelé.
Les autorités politiques et administratives de Divo ont brillé par leur absence à ce culte dédié à la Côte d’Ivoire.

Marius Dangan Kpan

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top