Culture & Education

CONCERT DES JKV DU 18 JUILLET DERNIER

DERNIÈRE MISE À JOUR : 28/07/2014 à 8H 07

Un concert sauvé in extremis par les membres du groupe qui ont su puiser dans leur volonté de ne jamais abandonner leur public. En effet, ce jour-là, aux environs de 8h, KASSABI DÉHÉ, le leader vocal a chopé un vilain froid à la gorge, perdant du coup sa belle voix.

Jusqu’à midi, la tenue du concert était toujours hypothéquée. JAH KOOL, chef d’orchestre des JKV tenta un coup de maître en opérant un changement aux avant-postes, désignant ainsi, l’un de ses talentueux guitaristes TAKROUA JEAN-NOËL comme leader vocal à la place du doyen KASSABI DÉHÉ terriblement souffrant de la gorge. Coup réussi ! Concert sauvé !

 

 D’autant plus que le doyen KASSABI DÉHÉ décide de rester pour soutenir son groupe jusqu’au bout en faisant étalage de son talent de percussionniste qu’il n’avait jamais cessé d’être. il suffit de revoir, pour ceux qui l’ignorent, les derniers concerts des JKV pour s’en rendre compte. Comme pour conjurer, le mauvais sort, TAKROUA JEAN-NOËL, sous l’œil avisé du leader JAH KOOL, s’est transfiguré avec un JKV survolté et dragueur, emmenant même, oh miracle, le public à esquisser quelques pas de danse sur des sons virevoltants.

Et, le 2ème miracle se produisit au sein des JKV : le doyen KASSABI DÉHÉ poussa de la voix, dans AZIABO, un des morceaux fétiches de JAH KOOL.

C’est le lieu d’indiquer l’arrivée d’un nouveau génie du clavier dans le groupe : EMMANUEL ROCHA PERAZZO !

Pour votre soutien aux JKV, multi-Likez ou mitra-Aimez cet article.

GNADOU Dano Zady


 

Remerciements des JKV :

LA SALLE LAMARTINE

MAIRIE DE CACHAN

 

9 Commentaires

9 Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top