Actualités

Attentats en Egypte contre deux églises coptes : au moins 36 morts

>Faits divers|09 avril 2017, 10h37 | MAJ : 09 avril 2017, 14h32|4

Au moins 25 personnes ont été tuées dans le premier attentat, dimanche, commis dans l’église copte de Tantra, une ville située entre Le Caire et Alexandrie.

REUTERS/Mohamed Abd El Ghany 

Faits diversexplosionÉgypteTantaégliseCoptes

Au moins 36 personnes ont été tuées ce dimanche des Rameaux dans l’explosion de deux bombes visant des églises coptes, à Tanta au nord du Caire, et à Alexandrie.

Dimanche noir pour la communauté copte égyptienne. Au moins 36 personnes ont perdu la vie dans deux attentats perpétrés contre des églises coptes, à Tanta, au nord du Caire, et Alexandrie.

A LIREAttentats en Egypte : les Coptes, minorité chrétienne régulièrement visée

Tanta : au moins 25 morts et 78 blessés. Le premier attentat a touché ce matin l’église copte Mar Girgis de Tanta, une ville de 400 000 habitants située dans le delta du Nil, au nord du Caire. L’explosion s’est produite vers 10 heures alors que la communauté chrétienne célébrait le dimanche des Rameaux. Dans la matinée, des médias d’Etat égyptiens ont publié des images de l’église de Tanta peu après l’explosion qui a fait au moins 25 morts et 78 blessés.

Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Alexandrie : au moins 11 morts. Quelques heures plus tard, en début d’après-midi, un autre attentat a cette fois-ci viser l’église Saint-Marc d’Alexandrie. Au moins 11 personnes sont décédées, selon le ministère égyptien de la Santé. Trente-cinq autres sont blessées.

Le gouvernement égyptien veut éliminer le terrorisme «à la racine». Le Premier ministre Chérif Ismaïl a condamné dimanche matin l’attentat de Tanta, soulignant «la détermination de l’Etat à éradiquer de tels actes terroristes, et éliminer à la racine le terrorisme noir». «Le terrorisme frappe de nouveau l’Egypte, cette fois-ci le dimanche des Rameaux. Une autre tentative odieuse mais ratée visant tous les Egyptiens», a pour sa part réagi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmad Abou Zeid.

Al Azhar condamne fermement. De son côté, Al Azhar, prestigieuse institution de l’islam sunnite basée au Caire, a rapidement réagi pour dénoncer l’attaque contre «des innocents». «L’objectif de cet attentat terroriste lâche est de déstabiliser la sécurité et la stabilité de notre Egypte, et l’unité du peuple égyptien, ce qui exige de toutes les composantes de la société qu’elles restent soudées», a-t-elle ajouté.

François Hollande réagit. «La France est pleinement solidaire de l’Egypte dans cette terrible épreuve et mobilise toutes ses forces en lien avec les autorités égyptiennes pour la lutte contre le terrorisme» a pour sa part affirmé le président de la République, François Hollande, dans un communiqué.

La visite du pape François en vue. Ces attentats interviennent quatre mois après une attaque-suicide qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire. En le revendiquant, Daech avait affirmé sa détermination à continuer les attaques contre «tout infidèle ou apostat en Egypte et partout». Ceux de dimanche interviennent moins de trois semaines avant une visite du pape François, prévue les 28 et 29 avril, en Egypte. Le souverain pontife a d’ailleurs présenté ses «profondes condoléances» lors de la prière de l’Angélus dimanche.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top