Actualités

A qui la faute, Malick?

Légou Malick

Bonjour chers parents, Voilà que nous avons des yeux et nous refusons de voir. Pourquoi cherchez vous très loin ce qui est tout près de vous? La cause de notre malheur à Zikisso n’est autre chose que notre comportement. Rappelez vous chers parents que ce n’est pas le premier crime relatif au problème foncier que nous enregistrons sur la terre de nos ancêtres. Si nous ne nous asseyons pas pour trouver des solutions à ce fléau, je vous assure que ce vent de tuerie pourra nous emporter tous.

Chers parents, ce problème foncier n’est pas seulement nutritionnel. Il est beaucoup plus large. Il s’étend au plan politique, économique et social. Si vous ne voulez pas qu’on soit étrangers demain dans notre propre région, arrêtez de vendre le peu de terre qui vous reste.

Cher Legou Malick, vous nous dites que vos femmes sont courtisées par nos frères venus d’ailleurs et les jeunes filles sont violées. Je condamne systématiquement ces pratiques ignobles. Mais à qui la faute? Au député? non.

Cher Malick, un homme a l’obligation de nourrir sa famille: habiller sa femme et ses enfants. Mais quand celui-ci se dérobe à ses obligations familiales parce qu’il a vendu ses terres ou qu’il est paresseux donc n’a aucune ressource qui lui permettrait de répondre aux besoins vitaux de ladite famille alors sa maison est tentée par l’esprit de débauche.

C’est la faute du député? non. Quand un parent prend nuitamment son pagne Tchita sous le bras et le vend à un allogène à 2000 fcfa, a t-il encore un peu de dignité face à cet étranger? non. Est ce la faute au député? non. Si vous avez un problème familial ou d’ami avec lui, je croie pas que Facebook soit le lieu le mieux indiqué pour y remédier.

Pour ma part le député n’est responsable pour le moment de quoi que ce soit. Il est temps cher frère Malick qu’on aille en ce moment de village en village avec la collaboration de nos chefs coutumiers et des présidents des jeunes pour sensibiliser nos parents afin d’arrêter la vente des terres, sinon vous et moi, seront demain étrangers dans notre propre cité du Ziki que nous aimons. Dieu bénisse le peuple Ziki et nous ramène la paix.

Abya Armel-Thomas, Président de Djidji s/p de France.

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top