RÉGION DE ZIKISSO

2000 analyses, remarques, suggestions, propositions de solutions

La définition généralement acceptée de l’internet ressort que c’est un réseau de terminaux (ordinateurs et smartphones) interconnectés (reliés entre eux). En poussant l’analyse plus loin, on constate que derrière chaque terminal il y a un être de chair et d’os. Internet est donc une interconnexion d’êtres humains, chacun avec sa personnalité et ses sensibilités. Parce que nous ne pouvons plus nous retrouver en même temps en un même lieu compte tenu de nos lieux d’habitation et nos diverses occupations le plus fréquemment possible, internet et nos terminaux deviennent pour nous d’excellents moyens pour rester en contact.

Des personnes avec une vision claire de la chose commune prennent la responsabilité de créer sur ce vaste espace qu’est internet, de petits endroits pour que les personnes qui ont au moins une chose en commun puissent se retrouver. C’est la raison de cette plateforme nommé zikisso.com et tous les espaces liés. Nos sincères remerciements aux initiateurs qui ont fait leur part. La nôtre est d’utiliser cet espace pour nous donner les nouvelles les uns autres autres, poser nos réflexions et faire des propositions en espérant des échanges fructueux parce que ce que nous avons en commun c’est notre terre natale : ZIKISSO. 

Moi, je viens régulièrement sur zikisso.com parce que j’y pose mes réflexions à travers des articles mais plus encore à chaque instant, je suis à l’affût de ce que les autres ont à dire, chacun ayant une information pertinente à donner ou une situation à poser. C’est donc une joie immense quand je vois un nouvel article. Je m’empresse de le lire et je n’oublie pas de laisser un petit commentaire pour ma contribution. Au demeurant aucune publication ne devrait resté sans réactions parce que les statistiques du site prouvent que nous sommes plus de 2000 personnes à venir quotidiennement sur zikisso.com. Ce sont 2000 analyses, remarques, suggestions, propositions de solutions que nous refusons de mettre volontairement au service du développement de notre si belle région. Est-ce normal ?

Nous sommes les premiers à dire que Zikisso n’avance pas. Retenons qu’avant qu’une chose ne soit palpable et visible, cette chose a été d’abord une pensée. Cette pensée émise a trouvé le substrat de sa manifestation dans la vie physique. Ce que tu as dans la tête et que tu ne veux pas dire ne deviendra jamais une réalité (la route dont tu te plains ne sera jamais construite). C’est pourquoi les religions disent qu’il faut proclamer sa demande (ses attentes). Il faut exprimer sa demande afin que cette pensée vole, afin qu’elle rencontre d’autres pensées et qu’elle puisse devenir un fait sensible. Voilà le mystère de la création qu’elle soit dédiée à un individu, à un groupe de personnes ou voir même à un territoire.

Aussi, nous sommes tous coupables de la fatalité que vivent notre région et ses population de Krikpoko à Bogoboua en passant par Gagoré et en allant à Niagbaméko. Il n’y a de fatalité que pour ceux qui refusent de réfléchir et de travailler ensemble.

En attendant que l’état arrive, quels sont les outils de collaboration et de coopération que nous mettons en place pour la gestion de notre si belle région?
Ceci est un cri de cœur comme le lance dans sa publication de ce jour madame Gae kpoyou. Vous pouvez retrouver sa publication ici (cliquez sur le mot ici).

Parlons-en ensemble ! Notre région y gagnera énormément.

Nayissakoh !

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top