Actualités

AWAHI France, une nouvelle aventure commence !

Aquassistance_27Aquassistance_27Aquassistance_26Comme à son habitude, l’association AWAHI France continue son œuvre en toute discrétion. Mais, l’actualité de ces dernières heures nous oblige à vous en dire un peu plus sur cette association.

AWAHI France est une association loi 1901 des filles et fils du village de Gnagbaméko (Côte d’Ivoire) qui a son siège à Lille (France). Le président de cette association est Monsieur Pierre NIAHOUA ; cadre socio-éducatif, enseignant en sciences et technologie de la santé et du social). L’objectif principal de l’association est d’inscrire le village de Gnagbaméko dans la modernité comme les autres.

C’est pourquoi dès les années 2000, les filles et fils de Gnagbaméko en collaboration avec leurs frères et sœurs restés en Côte d’Ivoire ont été fortement mobilisés pour lotir le village.

Une fois le lotissement terminé, AWAHI France s’est attelée à l’électrification du village toujours en collaboration avec leurs frères et sœurs de Côte d’Ivoire. Je n’oublie pas l’aide qui nous a été apportée par les uns et les autres. Je profite de cette occasion pour dire merci à tous ceux qui nous ont aidés dans la réalisation de cette œuvre de développement. Ils se reconnaîtront aisément à la lecture de ce papier-ci.

Après l’électrification, AWAHI France s’est penché sur un autre chantier de grande importance qui lui tient aussi à cœur: l’éducation. A ce titre, une école primaire est en construction. Cette école est actuellement à quatre (4) classes. Je salue au passage tous les enseignants (es) de cette école qui sont aussi mes collègues. Car, je fus moi aussi instituteur.

La grande aventure dans laquelle se lance aujourd’hui AWAHI France avec  AQUASSISTANCE de SUEZ ENVIRONNEMENT, est la dotation du village de Gnagbaméko d’un château d’eau.

Les techniciens d'Aquassistance au départ de Paris entourés des rmembres de l'Association Awahi

Les ingénieurs d’Aquassistance au départ de Paris entourés des membres de l’Association Awahi

Les techniciens d'Aquassistance au départ de Paris entourés des rmembres de l'Association Awahi

Les ingénieurs d’Aquassistance au départ de Paris entourés des membres de l’Association Awahi

Pour recueillir les données techniques sur le terrain, trois ingénieurs d’ AQUASSISTANCE ont décollés de l’aéroport Charles DE GAULE de Paris le 13 février dernier pour Gnagbaméko via l’aéroport Félix HOUPHOUET BOIGNY d’Abidjan. Ils ont été accompagnés à l’aéroport Charles DE GAULE par une forte délégation d’ AWAHI France conduite par son Président Pierre NIAHOUA (cadre socio-éducatif).

Nos amis ingénieurs sont arrivés au village en compagnie du doyen Norbert LOHORE.

Disons que la réussite de cette mission est pour nous un grand espoir. L’objectif principal de ce projet est de mettre fin à la corvée d’eau à laquelle sont soumises nos mères, nos femmes et nos sœurs. Nous voulons par cette facilité de mise à disposition d’eau potable, leur permettre de consacrer toutes leurs forces à des tâches de création de richesses. Elles seront alors plus disposées à se consacrer à  d’autres activités plus valorisantes comme  l’alphabétisation.

Il  faut aussi ajouter que le manque d’eau potable dans notre village nous a toujours inquiétés. Car, il est de notoriété publique que l’eau est un vecteur puissant de propagation de toutes sortes de maladies. Nous espérons mettre fin à ce risque avec l’aboutissement de ce projet de Château d’eau.

Il y a un autre désagrément que nous cause ce manque d’eau potable. Les frères et sœurs qui vont au village en vacances sont obligés d’acheter des packs d’eau (eau en bouteille). Ce geste est difficilement compréhensible par les nôtres que nous retrouvons sur place. Certains pensent à juste titre que c’est un signe de vantardise et de mépris de ceux qui viennent d’Europe ou d’ailleurs.

Sauf qu’ici, c’est tout simplement la vie de ces gens qui est en jeu. Beaucoup sont obligés d’écourter leurs vacances à la suite de maladies contractées à travers l’eau. Ceux qui ont la chance de revenir ici en apparente bonne santé, passent de longs séjours dans les hôpitaux. C’est pourquoi, boire l’eau des puits ou des ruisseaux est un risque mortel qu’on évite de prendre. Il faut donc être compréhensif avec ceux qui portent des bouteilles d’eau avec eux.

Ce sont tous ces désagréments que va désormais nous éviter la construction d’un château d’eau. C’est la raison pour laquelle nous sommes si contents, bien que les travaux ne soient qu’à leur début. Connaissant la grande expertise d’AQUASSISTANCE en la matière, notre espoir est plus que justifié.

Nous disons d’ores et déjà un grand merci à nos amis ingénieurs d’AQUASSISTANCE.

Nous  remercions aussi  AWAHI Côte d’Ivoire pour son dévouement au développement du village de Gnagbaméko et pour l’accueil réservé à nos amis.

Bonne journée à tous.

Gato Gnagbè

Jean Patrice DJAGO dit Gato Jean (envoyé spécial HGOAH presse)

Les Images de l’expédition de coopération et de développement d’Aquassistance dans le village de Gnagbaméko

 

 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top