Culture

Troisième Partie L’histoire politique de Zikisso sous la colonisation

Les Zikié de France.Troisième Partie L’histoire politique de Zikisso sous la colonisation
La troisième partie est le lieu où l’on découvre tout le combat politique qui a débuté à Zikisso, en 1910 avec Bally Ablé Soukou de Yé-ylico à Gnawlédouhou. Ablé Soukou est resté aux affaires, de 1910 à 1947 qui est l’année de sa mort… De nombreux chefs-cantons se sont succédés sur le trône cantonal avec des fortunes diverses. Et ils étaient au nombre de 8 dont une femme, Dakouhli Gano Bloguéhi du village de Gnahablé. Cette partie troisième de l’ouvrage nous livre des détails croustillants sur les grandes rivalités et les luttes qui ont opposé les différents prétendants au trône régional.
Le chapitre 15 du livre nous retrace un fait d’une grande intensité qui porte sur les élections législatives du 2 janvier 1956. En effet, Sekou Sanogo, un gentleman du Worodougou qui avait Djakla Kwassi comme directeur de campagne dans la région de Lakota, laminera Houphouët-Boigny lors de ces élections. Et, une fois devenu président de la république en 1960, Houphouët tourna le dos à la région de Zikisso, une façon de lui faire payer son vote en faveur de Sekou Sanogo, en 1956.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top