Culture

Quatrième Partie Regard bref sur l’histoire politique de Zikisso : de 1969-70 à nos jours

received_1625198857810021Quatrième Partie Regard bref sur l’histoire politique de Zikisso : de 1969-70 à nos jours
Cette dernière partie s’ouvre sur la bataille qui a opposé Djakla Kwassi à Kouhdouhou Albert de Satroko. Elle était liée au territoire de Cèdèko que les deux leaders convoitaient. Et c’est Kwassi qui en est sorti vainqueur. Mais il ne s’agissait, là, que d’une petite bataille. Car la plus grande, la plus violente, la plus féroce et la plus meurtrière a eu lieu au pays des Gua-mbié (Guébié). Pourquoi l’auteur en parle-t-il ? Pour deux raisons majeures : Historiquement, les Gua-mbié, on l’a vu, sont de Zikisso. Mais, et c’est la deuxième raison, cette guerre s’est indirectement déportée à Zikisso, dans la contrée de Djidji. En effet, c’est à Gwôdjiéko que se trouvait Djôwlé Didè, le ‘‘préparateur mystique’’ Kragbé Gnagbé. Et lorsque la guerre éclate à Gua-mba (Gaba), Ôpadjèlé va passer un court instant à Gwôdjiéko pour rencontrer Djôwlé Didè. La nouvelle parvient à Houphouët qui demande, alors, à ce que la contrée de Djidji soit ratissée. C’est le cas et quelques partisans d’Ôpadjèlé, à Djidji, sont faits prisonniers à Gagnoa.

received_1625198897810017En dehors de cet épisode, Houphouët qui n’avait toujours pas digéré sa défaite de 1956 à Zikisso (et à Lakota), classera la région dans la zone rouge jusqu’à ce que le père Bernard Guichard dénoue cette situation en 1975, lors de sa visite à Yamoussoukro. C’est qui explique l’érection de la région en sous-préfecture en 1977.

Cette quatrième partie se termine sur la présentation de l’actuel chef central de Zikisso, le Douhouto Mbôwlèhsi Lôh-mblégnon Djaayi Djoyo Ôblou-Plèlè qui est 9ème chef des Dida de Zikisso.

Pour terminer, il faut noter que ce livre est un livre que nous attendions tous, et nous pouvons remercier l’auteur d’avoir comblé nos espoirs. Ainsi, il vient admirablement combler un manque, en venant restituer aux Zikié leur histoire. Voici un livre à lire absolument, un livre à garder jalousement. Et, comment ne pas alors conseiller ce ‘‘document hautement précieux’’ pour nous, à nos amis, mais surtout, à nos enfants qui ont besoin de bien se situer sur le chemin de leur avenir, à partir du passé de leur père qui est, en réalité, le leur ?
Je vous remercie.

Goubo Hubert Elided

Goubo Hubert Elided

Docteur N-Hubert Goubo Paris le 2 juillet 2016.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top