Culture

Première Partie De Zikidjô ou Zikizô à Zikisso

received_1625196594476914Première Partie De Zikidjô ou Zikizô à Zikisso

La première partie de l’ouvrage nous présente les foyers ancestraux de résidence de l’ancien pays de Zikidjô ou Zikizô. Ils sont au nombre de quatre : Ya-mbilidjô, Siédouhouwouo-gouhoubô, Dalogoblé et djècô. Ensuite, Ablé Tebi, l’auteur rend un vibrant hommage à un grand homme dont l’histoire reste totalement méconnue à Zikisso : il s’agit de Mnoncô Gbéyili du village de Gbadjaléko, le fondateur de lahaglô qui deviendra le site historique de la politique coloniale, à Zikisso…
Jean-Pierre Dozon, le premier, et Laurent Gbagbo le disaient déjà, mais à partir de la ‘‘Tradition historique’’, l’auteur nous expose les raisons pour lesquelles ce qu’on appelle les gua-mbié (les Guébié, c’est-à-dire, les déboa et les apaléhé-nwan) ont quitté l’ancien territoire de Zikisso où existent encore, aujourd’hui, les villages de leurs ancêtres ; sur le territoire de Ziki-mbliyi et à Ziki-déblé.
Ablé Tebi termine cette partie en posant la question de l’avenir de la langue du pays qui est menacée de disparition et cite deux de nos enfants qui portent le souci de la sauver de cette situation. Ce sont Loba Osri de Daligoulilié à Lakota et Goblé Légou de Gnagbaméko à Zikisso.
Cette première partie nous présente également une grande famille de l’époque ancestrale qui était celle du grand mystique Bogou Djakpa. Cette famille qui existe toujours à Zikisso est celle des gnagbamépalé-nwan. Ils entretenaient un groupe de guerriers redoutables qui bondissaient sur l’ennemi, à la manière du tigre, d’où le nom de gbiwouo qui était le leur.
La fin de cette première partie se montre très passionnante, et nous sommes au chapitre 7, car il nous explique, entre autres et avec patience, que la région de Zikisso tient son nom de celui de : Gnagbo Ziki Babo. C’est lui, l’ancêtre commun des Zikié de Côte d’Ivoire. Et le nom Zikisso apparaît dans un document colonial datant de 1916, Ablé Tebi. Mais, il termine surtout cette première partie avec cette précision de taille : les habitants de Zikisso s’appellent les Zikié, et non autrement.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top