Image du Jour

IMAGE DU JOUR !

Photo : K. Nado

Photo : Nado

La banane Braisée !!!

Le matin au petit-déjeuner en provinces

Servie à l’hôte de passage ou en attendant le repas du jour.

Aux champs, après le travail, à l’heure de pose.

Après-midi, vendue au bord des rues urbaines aux passants. Ici à Déblé !!!

Accompagné souvent :

de poisson fumé

du poulet braisé,

de l’arachide

de la viande braisée

du Kô pimenté avec du sel et Cube Bouillon

Avec de l’huile de palme ou d’arachide

Sans toujours oublier le piment et l’huile rouge du terroir !!!

Bon appétit !!!

 

 

 

2 Commentaires

2 Comments

  1. ZIKISSO

    15 octobre 2015 at 17 h 28 min

    Très appétissant!!!

  2. ALAIN ZADI

    ALAIN ZADI

    17 octobre 2015 at 12 h 28 min

    COMMENT EVITER LES DERIVES FINANCIERES DANS UNE ASSOCIATION?

    Depuis mon retour en France, je n’ai cessé de proposer à la direction de l’AJEZIF la création d’un poste de commissariat aux comptes, mais en vain. Même dans toutes les associations représentatives des villages, personne n’y pense. Les ressources financières des associations sont confiées au seul trésorier choisi par le président et celui -ci n’a de compte à rendre qu’à lui et à lui seul. Il est tenu d’effectuer toutes opérations ordonnées par son président, de peur de perdre son poste.

    A QUOI SERT UN COMMISSAIRE AUX COMPTES?

    Un commissaire aux comptes, c’est un membre d’une association élu en assemblée générale. Son rôle est de veiller au bon fonctionnement de la trésorerie. Il est chargé de suivre de près les entrées et sorties de l’argent confié au trésorier. Il peut contester une dépense s’il la trouve inappropriée. Il peut susciter la tenue d’une assemblée générale aux fins de porter à la connaissance des membres de l’association le constat d’un manquement qu’il trouve grave et susceptible de porter atteinte au bon fonctionnement de la trésorerie, et par ricochet, à celui de l’association.

    Le commissaire aux comptes est le contrôleur de la trésorerie d’ une association. Il est totalement indépendant du bureau exécutif, et n’a de compte à rendre qu’à l’assemblée qui l’a élu . C’est lui et lui seul qui peut justifier les éventuelles malversations commises par le président ou le trésorier. En dehors de lui, toutes les allégations concernant les détournements d’argent dans une association ne sont que des rumeurs et donc non fondées.

    Vous êtes donc prévenus, chers frères et soeurs. Voilà ce que je voulais apporter comme contribution à la survie de vos associations. Je vous salue.

    Alain Zadi de Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top