Actualités

HAWAI-FRANCE

Hawaï France 

Hawaï France est une association loi 1901 dont le siège est à Lille au 3 rue Eugène Delacroix- 59120 Loos – France.

Je voudrais rappeler à tous si nécessaire qu’à travers cette association, nous participons à toutes les actions de développement du village de Niagbaméko. Même si nos efforts ne sont pas toujours reconnus par nos frères, nous gardons le cap. Car, nous nous sommes promis de faire tout ce qui nous est possible afin que Niagbaméko soit un village moderne.

Image des filles de Niagbaméko d’Hawaï-France en France

Nous avons activement participé aux opérations suivantes :

  • Lotissement du village
  • Electrification du village
  • Construction de l’école primaire publique du village 

Nous nous investissons actuellement à la réalisation du château d’eau et de l’assainissement du village. Le budget de cette opération est presque bouclé. Nous avons d’ailleurs passé la journée du 3 octobre 2017 à Lille pour faire le point avec tous nos partenaires.

Voici le bureau exécutif de Hawaï France

 

 

Permettez-moi de vous présenter l’histoire de l’école primaire publique de Niagbaméko en quatre actes :

Beaucoup d’histoires sont racontées autour de notre école primaire sans un petit mot à notre endroit. Et pourtant, nous sommes aussi des acteurs de la construction de cette école. Dans ce contexte d’euphorie générale qui fait oublier les faits, un rappel historique me paraît nécessaire. Loin de vouloir polémiquer, je vous livre ici ma part de vérité qui sera suivi d’une proposition concrète à mes parents de Niagbaméko. Car, de Niagbaméko je suis, et de Niagbaméko je serai toujours. C’est pour cela que je me mets au service de ce village et me motive et entraîne avec moi tous mes frères et sœurs.

 

Doyen des fils et filles de Niagbaméko en France, il m’appartient de mettre au grand jour le rôle que nous jouons aussi dans le développement de ce village qui nous est si cher. Je remarque certaines maladresses qui peuvent nous décourager. Et pourtant, nous avons encore de grands projets pour ce village.

 

                        Voici le parcours historique de l’école

 

2010 : Attribution de l’école primaire au village de Niagbaméko par décret ministériel.

2011 : Début des cours de CP1 dans l’église protestante en raison du manque de local.

2012 : Construction d’une paillote pour abriter le CP1 et le CP2 afin de libérer l’Église protestante.

 

La quatrième année, une troisième paillote a été construite pour éviter une année blanche aux enfants

 

Je profite de cette occasion pour exprimer toute ma gratitude aux Enseignants qui ont accepté de travailler dans ces conditions très difficiles à ce moment-là.

En 2014, la Direction Régionale de l’Education Nationale(DREN) menace de retirer l’autorisation qui nous est accordée si des locaux décents ne sont pas construits pour abriter l’école.

C’est ainsi que l’Association Hawaï France s’est mobilisée pour lever des fonds pour construire l’école du village.

L’école en construction avec les premiers fonds Hawaï France

La construction avance à grands pas avec les toits rouges

Une image arrière-plan de l’école en construction

En janvier 2015, les élèves ont intégré les nouveaux locaux dès leur retour des vacances de Noel.

Après ce bref rappel historique, voici la proposition que je fais à mes parents pour la dénomination de cette école.

Cette école est dite actuellement : « EPP TOITS ROUGES de Niagbaméko ».

Ce nom ne fait allusion qu’à la couleur des toits qui couvrent les bâtiments.

Mais, je révèle à tout le monde que l’instruction des enfants du village Niagbaméko a son héros. Cet homme était « AGBA » comme l’appelaient tous les enfants du village. Son vrai nom est :

SEHOUO LEGOU DENIS (paix à son âme).

Je souhaite donc que cette école porte le nom de : Ecole Primaire Publique SEHOUO LEGOU DENIS de Niagbaméko. Car, il a beaucoup œuvré pour l’instruction de tous les enfants. Il fut même Président des parents d’élèves de l’École Primaire Publique de Zikisso.  Ma proposition est particulièrement motivée par les points suivants :

  • Instructeur dans l’âme, il a appris à lire et à écrire à nombre de nos parents et grands frères. Je peux citer parmi ses « élèves » un illustre fils du village qui fut un gendarme émérite de la gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire ; j’ai nommé : NIAHOUA DJAGBRE ROBERT (Paix à son âme).
  • Reconnaissance et justice de l’histoire, c’est sur les terres de SEHOUO LEGOU DENIS qu’est venue s’implanter l’école du village. Pour toutes ces raisons, je demande à mes parents de donner le nom SEHOUO LEGOU DENIS à cette école.

Je vais officiellement saisir nos parents afin de mener les démarches nécessaires avec leur accord pour faire aboutir cette requête.

Je terminerai mon propos par vous souhaiter une très bonne journée en vous montrant encore quelques images.

 

Voici les images des dons d’ABRAHAM’S SEED, une association anglaise qui a offert des kits scolaires aux enfants en présence du Directeur de l’école et du chef du village Oyourou GNEGBRE DALAS et sa notabilité.

Voici les images des dons d’ABRAHAM’S SEED, une association anglaise qui a offert des kits scolaires aux enfants en présence du Directeur de l’école et du chef du village Oyourou GNEGBRE DALAS et sa notabilité.

Voici les images des dons d’ABRAHAM’S SEED, une association anglaise qui a offert des kits scolaires aux enfants en présence du Directeur de l’école et du chef du village Oyourou GNEGBRE DALAS et sa notabilité. – Ici une prise de vue vidéo des élèves par votre serviteur, LOHORE ALEXIS SABATOH – Doyen Hawaï France – Chargé de la communication

 

 

2 Commentaires

2 Comments

  1. Zoop Dogo

    13 octobre 2017 at 16 h 38 min

    Merci de cet aperçu que tu nous fais sur l’histoire de notre merveilleux village que beaucoup d’entre nous ignorent.
    Que le Seigneur te garde.

  2. Alain Brokoue

    15 octobre 2017 at 8 h 06 min

    Je dis grand merci à mon papa Sabatoh, et merci Hawaï-france pour tous ces commentaires et ces précisions.Qui est Hawaï-france et Awahi niagbameko? Je pense là qu’on parle d’une seule fille et d’un fils de niagbameko, et là, on ne devait pas faire de la polémique autour de cette école primaire et même pour le développement de notre village, car toute personne physique s’est impliquée, dans la construction de cette école ni pour le développement de ce village.il ya eu du sang versé, de sacrifices faits. Pardonnez ayons le même esprit, le même language pour que nous puissions avancer dans la même direction. Il y’a jamais eu des histoires sur cette école. Un proverbe dit: une seule personne tue l’éléphant et tout le mon le mange” alors si toi ou c’est moi,c’est le village qui gagne… Fils,filles de niagbameko tenons nous les mains dans les mains. Ayio wô, gnonkpona gbo bâ kô. Je vous souhaite tous bon dimanche, que dieu vous inspire!!!! Alain Brokoue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top