Culture

GODOU 2020 ! LE CRI DU COEUR D’UN FILS DU VILLAGE

Photo : Gbadjaré Severin, Bloggueur ivoirien
Photo : Gbadjaré Severin, Bloggueur ivoirien

Photo : Gbadjaré Severin, Bloggueur ivoirien

Photo : Gbadjaré Severin, Bloggueur ivoirien

samedi 8 août 2009

GODOU 2020 ! est un espace créé dans ce Blog pour avoir une vision d’ensemble et surtout l’avenir de Godou. Ceux qui voudraient y contribuer pour son développement sont les bienvenus.

Qu’est-ce-que GODOU ?

Godou est un petit village historique de la Sous-préfecture de Zikisso, dans la Région de LAKOTA en Côte d’Ivoire. Son histoire remonte d’avant l’air colonial en Afrique. Un matin, alors qu’un petit groupe de voyageurs passait par là, voit des personnes travailler la forêt, abattre les arbres et sérieusement occupés à assainir ce lieu. Au soir du même jour, ces voyageurs ayant assurément atteint leurs objectifs reviennent sur leurs pas pour rentrer chez eux, et quelle ne fut pas leur surprise de voir en ce lieu un village bâti. Alors n’en croyant pas leurs yeux, disent, mais c’est un village de gorilles :”GODOU”. Gô = gorilles et Dou = village. En effet, il faut être doté de la force du gorille pour construire en un jour ce village. Depuis le nom est resté et le village demeure le village des hommes courageux, le village des braves gens. Ce village a eu un patriarche GNALY GAHE BOKOU, fils de KODOU GNALY dont la renommée a dépassé les frontières de la région. Il était Chef de la Tribu TCHITCHEDOU.

C’est une des rares régions de la Côte d’Ivoire où le colon devait demander la permission au Chef de Tribu avant d’y entreprendre quelque action ou acte que ce soit. Dans le cas contraire, une farouche résistance était organisée où il sortait toujours vainqueur.

Depuis, ce village accueillera tous les administrateurs de l’Etat : Ministres, Préfets, Sous-préfets, Médecins pour les vaccinations et un camp de service civique sera accueilli là pour près de dix ans. C’était également là, le centre des élections et autres activités de l’Etat. Dans la tribu, le nouveau-né était enregistré là et l’est encore aujourd’hui, dans un registre d’Etat Civil puis acheminé au Chef lieu de la Sous-préfecture. En effet, par décret ministériel, ce village est érigé en Centre Secondaire depuis plus de 40 ans sous le mandat de Monsieur Alexis Thierry LEBE, Ministre de l’Intérieur au temps de feu Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Ministre de tutelle d’antan…

C’est un village qui a construit de ses poches une école primaire, un dispensaire et une maternité. Aujourd’hui, le village, au plan population, augmente de jour en jour avec l’arrivée des populations du Nord de la Côte d’Ivoire et des populations de certains membres de la Sous-région : Mali, Burkina-Faso, Guinée, Ghana, Libéria en quête de terres cultivables. Aujourd’hui ce village naguère heureux est dépassé par les évènements et pour cause. La politique de la décentralisation qui avait suscité un réel espoir, pensant se servir de cet instrument de développement pour accroitre son capital modernisation afin de faire face aux besoins réels de sa population croissante, des manipulations de clans d’amis, ennemi du développement s’est abattu sur ce village.

SHOWBIZ IN MARIAGE DE DANOH TITI

DANOH TITI TCHACKA – GBOUDOUGBOU

DANOH TITI TCHACKA – GBOUDOUGBOU

DANOH TITI TCHACKA – GBOUDOUGBOU

MARIAGE DE DANOH TITI TCHACKA & MARIE-YVONNE

L’attribution des Communes rurales n’a pas respecté les règles de droit, ni moral, encore moins de conscience. Des villages qui étaient sous tutelle de GODOU sont devenus Communes et Godou non. C’est une consternation dans le village. Le dispensaire, l’école, et la maternité ont presque tout perdu. Les fonctionnaires de l’Etat s’en vont les uns après les autres. Les routes manquent, les malades laissés à eux-mêmes, les élèves et maitres inquiets du futur, la sage-femme et son personnel ne savent plus à quel saint se vouer et demandent eux-aussi à partir, sans oublier les paysans qui, au prix de leurs forces ont fait toutes ces réalisations et sacrifices. Comme ils ne sont pas récompensés et par voie de conséquence sont découragés, n’ont plus aucune envie de continuer leurs efforts.

Ce Blog est donc créé pour trouver des amis, des volontaires, des hommes de bonne volonté afin de sauver cette population en souffrance. Nous ne voulons pas faire de collectes de fonds encore moins de matériels, ou matériaux, mais que nos chers amis et hommes de bonne volonté viennent visiter le village et voir la réalité de face pour décider de ce qu’ils peuvent y faire en ayant toute la latitude de gérer ce qu’ils auront apporté. Cependant nous avons une équipe prête à vous accueillir et vous épauler dans toutes les démarches à y effectuer.

La maternité et le dispensaire ont besoin de travaux de réfection, des médicaments pour les soins de la population, des lits, puis une ambulance pour l’évacuation des cas graves. Aussi, un groupe électrogène pour les interventions de nuit et pour le conditionnement des médicaments. L’école, elle aussi a besoin de travaux avec les logements des maitres. Il y a une forte population juvénile désœuvrée et livrée à elle-même et à laquelle nous voudrions offrir un Centre de Métiers : Menuiserie, Maçonnerie, Mécanique, Couture, Plomberie et l’Agriculture. Autrement c’est la prostitution, la drogue, la boisson et les vols gagnent du terrain et ces maux ruinent notre jeunesse, l’espoir de demain…

Nous sommes deux fils, prêtres de ce village : Père Guy LAGBRE en mission dans le Diocèse de Bologne en Italie et l’Abbé Jean, vicaire à la paroisse d’Ouragahio, Côte d’Ivoire dans l’Archidiocèse de GAGNOA. Avec joie nous servons ailleurs, mais en même temps, nous sommes frappés par cette injustice qui humilie nos parents au village et qui y meurent sans aucun soutien ni soin, sans oublier les enfants et jeunes qui vont aussi mourir dans l’ignorance, parce que sans aucune formation.

Voilà le motif de l’appel que nous vous lançons au travers de ce BLOG “GODOU 2020 !”, tout en comptant sur votre bonne compréhension et votre générosité.

Que Dieu vous bénisse et vous rende déjà au centuple ce que vous pensez faire comme contribution pour cette population en détresse.

 

Pour GODOU 2020 !

 

Père Guy LAGBRE

Nos contacts :

E-mail : lagbreguy@yahoo.fr

Tél. : 00 39 051 733 117

Cél. : 00 39 340 880 2447 / 0039 348 310 6042

Parrocchia Ss. Pietro e Paolo Via Goldoni, 42 40011 Anzola dell’Emilia (BO) Italia.

—————-

25 BP 1393 Abidjan 25

Côte d’Ivoire.

Tél : 00 225 22 47 13 65

Publié par Gnaly GAHE LAGBRE

EGLISE CATHOLIQUE EN CÔTE D’IVOIRE – ARCHIDIOCESE DE GAGNOA

BASILIQUE NOTRE-DAME DE LA PAIX DE YAMOUSSOUKRO

Rue de St.France  Yamoussoukro, Côte d’Ivoire

+225 30 54 10 00

LE SAINT SIEGE

article Publié sur  KHADHORMEDIA  depuis le 01.09.2009

 

6 Commentaires

6 Comments

  1. Alain ZADI

    Alain ZADI

    16 février 2015 at 21 h 20 min

    Je viens de lire avec beaucoup d’intérêt l’article sur le village de Godou et je tiens à remercier son auteur de tout cœur. Merci l ‘Abbé de m”avoir fait découvrir Godou car jamais je n’avais entendu nulle part que ce village regorgeait de tant d’infrastructures étatiques .Quel gâchis? Eh bien cher frère je soutiens ton appel et souhaite qu’il soit entendu par toutes les filles et tous les fils de ZiIkisso. BONNE CHANCE VALEUREUX FILS DE GODOU!!!

    • MOISE LEGBO-- djidji Déblé

      MOISE LEGBO-- djidji Déblé

      21 février 2015 at 12 h 19 min

      MON GRAIN DE SEL…Oui,mon frère Alino,je suis tellement d’avis avec toi sur pas seulement l’avenir du seul village de GODOU en…2020-mais c’est TOUT ZIKISSO dans son ensemble.Et il suffit simplement d’y croire et d’avoir CONFIANCE EN TOUTES NOS POTENTIALITES dans tous nos 42 villages..merci,juste “Mon Grain De Sel”- MOSES

  2. MOISE LEGBO LOBE-Djidji/Déblé-Paris

    MOISE LEGBO LOBE-Djidji/Déblé-Paris

    27 février 2015 at 23 h 05 min

    Pour avoir toujours eu des amis (GBADJALE Simplice Ahidjé et tous les enfants GBADJALE,Moh,Larios,le gd-frère Pierre à ABOBO..et j’en passe) dans ce beau et acceuillant village de GODOU où j’ai même fait déplacer l’association des Elèves de ZIKISSO à DIVO en 1990 quand j’étais élève au lycée de DIVO ,JE CONNAIS TRES BIEN CE VILLAGE où je passais les vacances avec mon ami et frère Simplice Gbadjalé dit”Gougnon”..Oui C’est un village d’avenir et dont on entendra parler dans la région de ZIKISSO…EN 2020 -car LES FILS DIGNES de ce beau village font preuve d’une UNION SANS PAREIL qui résiste à n’importe quel OBSTACLE..oui je connais bien ce village..ET J’AI UNE DETTE MORALE ENVERS CE VIILAGE..que je compte relever en ETE 2016 en organisant un tournoi de football doté DE LA COUPE GBADJALE François dans mon village adoptif de GODOU..Je prends les lecteurs et visiteurs de ZIKISSO.COM a témoins…RDV A GODOU EN 2016… GODOU attôh kléklé yia woh-Déblé ayouwlé MOISE bâlé agné…!!!

  3. ABALE KOUDOU CHARLES

    18 juin 2015 at 13 h 02 min

    Cher grand frère ,c’est avec une grande joie que j’ai découvert ce site qui parle de mon village natal.
    Je suis de tout cœur avec toi pour ce projet de développement de notre village.Car il fallait que quelque ose le dire haut et fort et même audela du village de GODOU.
    Vraiment la grande famille ABALE ne peut rester hors de ce appel.
    C’est a nous tous fils et filles de GODOU de prendre les choses en main car l’espoir de ce village repose sur nous.
    Alors je prie que Dieu touche les coeur des bonnes volontés pour pour nous sortir de cet état de sous développement.

    • ZIKISSO

      23 juin 2015 at 8 h 38 min

      Bonjour Abalé Koudou Charles,
      Nous t’invitons à t’inscrire, à ajouter ta photo sur zikisso.com comme Zadi Alain et Légbo Moïse dans les précédents commentaires.

  4. ABALE PRIVAT STEPHANE

    22 juin 2015 at 22 h 51 min

    Je suis vraiment touche par l’expose qui a ete fait sur le village de GODOU.
    C’est ce matin attravers un message electronique de mon grand frere ABALE KOUDOU CHARLES que j ai pris connaissance de ce site.
    Je pense que la seule lecon que nous devons tire, c est que le developpement d’un village se fait par les filles et fils de ce village.
    Nous ne devons pays compter sur les politiciens parceque le destin du village est entre nos mains.
    Moi j’ai la certitude que GODOU sera releve par ses fils et filles.
    Etend hors du pays, sa sera mon challenge.
    Que DIEU benisse tous les fils et filles de GODOU.
    GOD BLESS YOU !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top