Actualités

DANS LE ZIKI: GBAPO Gbapo Évariste, Professeur de Mathématiques au Lycée Municipal de Zikisso, agresse sauvagement deux élèves

Agression sur mineures-3Les faits se sont déroulés le samedi 28 novembre 2015 à 20h15. La nommée Dalé Pélina, ressortissante de Gagoré élève en 2ndA petite amie de Gbapo Évariste va avoir une discussion farouche avec son homme. Le ton monte sous les regards de Kadjenou Léhi ressortissante de Brihiri en classe de 4e3, amie de Pelina au Lycée Municipal.

Une affaire de jalousie de la part de gbapo. Il aurait interpellé Pelina de ne pas effectuer un voyage sur Lakota. Sans rien savoir elle embarque dans une voiture de transport. Quelques instants plus tard, elle est rattrapée par monsieur le professeur à moto qui la ramène de force chez lui.

Agression sur mineures-2Une discussion éclate, Pelina reçoit des coups de poing et de pieds, elle est terrassée, Intervient alors sa camarade, Kadjenou Léhi, qui tente de mettre fin, tant bien que mal, à la furie du sieur Gbapo Évariste. Elle est immédiatement projetée par terre par un violent coup de tête du professeur de mathématiques. Les 2 filles n’auront la vie sauve grâce à l’intervention d’un passant qui alerta les voisins.

Sauvagement agressées et donc sérieusement blessées, les 2 filles sont vite évacuées au Centre de Santé de Zikisso où elles sont actuellement hospitalisées.

Légou Frédéric pour zikisso.com

Commentaires

Emma Denise ZireEmma Denise Zire Mai pour koi!!!

Yobo FernandeYobo Fernande Ça veut dire quoi ça ? Et pourquoi ? Mais il faut réagir !!!

Olivia GbogouOlivia Gbogou Mais pour quoi cette sauvagerie????

Sylvie DadiSylvie Dadi Et il est où actuellement

Zikisso Region ZikipopoêZikisso Region Zikipopoê Zady! Sais-tu les raisons de ce comportement du monsieur? Bonne soirée.

Agathe OuagaAgathe Ouaga Il se croit ou lui la?

Kragba Legou CharlesKragba Legou Charles Que s’est-il passé pour qu’il agisse ainsi? Éclairez nous un peu pour mieux comprendre.

Christophe Kragbé BawaChristophe Kragbé Bawa est t il un adepte de psychotrope ou koi ?

Adriana GaeAdriana Gae Mr Gnadou Dano Zady,merci pour ce travail formidable mais, je dis surtout merci à la technologie.Il faut que désormais les gens qui vivent chez nous dans notre région et nos parents les Ziikies sachent que la lumière est sur eux,que cette région de Zikisso là,sera très bientôt une région de droit c’est à dire là, où le riche et pauvre vivent ensemble dans le respect mutuel.Dans une nation on ne se fait pas la justice,nous devons en savoir plus.Merci encore grand frère que dieu te garde.

Gnadou Dano ZadyGnadou Dano Zady Merci, Miss Adriana Gae de voir et comprendre notre initiative qui ne pourra être couronnée de succès qu’avec votre franc et fraternel concours. Merci de mettre du baume au cœur des victimes actuelles comme celles qui sont en sursis.

Adriana GaeAdriana Gae Merci mon grand frère Gnadou Dano Zady,je suis pour la justice,le respect,et la paix.que dieu vous donne toujours cette détermination là.bon courage

Gnadou Dano ZadyGnadou Dano Zady C’est clair, frères et sœurs, Zikisso Region Zikipopoê, Kragba Legou Charles, Christophe Kragbé Bawa, Yobo Fernande, Olivia Gbogou, c’est un détournement de mineure suivi d’une crise de jalousie découlant d’une autorité professorale car considérant les filles et nos enfants comme leurs objets, leurs esclaves sexuels. Tout cela, ayant abouti à cette double agression sauvage, d’un autre temps ou d’une autre époque. il faut savoir que nos enfants à Zikisso ont le même âge pour les mêmes classes que leurs frères et sœurs de France : Seconde 14 à 15 ans ; 3ème 13 à 14 ans ; 4ème 12 à 13 ans. C’est donc à Zikisso, nos filles en pleine croissance, en pleine formation de leurs organes surtout génitaux qui sont détournées, souvent forcées voire violées qui sont victimes de ces enseignants censés leur donner un enseignement pour lequel ils sont payés. Réagissons afin que nos filles à Zikisso puissent bénéficier de la protection de la loi. zikisso.com fera sa part. Je vous remercie. Aidez-le à défendre notre région adorée.

Adriana GaeAdriana Gae Comme vous suivez déjà le dossier moi,j’attends très vite votre décision car,s’est le sexe faible qui vient d’être massacré.Cher parents , je voudrais désormais que chacun d’entre nous mais, surtout ce professeur et les autres sachent que de nos jours il y a plus de sexe faible ni fort. La seule chose qui est forte et suprême , s’est la justice mais ,il faut aller la cherchee car elle ne vient pas à nous.Je voudrais très vite connaître la décision prise.Unissons nos forces pour le bien,le respect ,et la paix à Zikisso .je vous remercie que dieu nous aide car vouloir c’est pouvoir pour,ceux qui veulent.

Olivia GbogouOlivia Gbogou Que justice soit faite ( soit ce professeur purge une peine ou renvoyé définitivement de l’établissement) trop c’est trop les Zikiés ont assez subi comme ça. Vouloir s’en prendre à la jeunesse c’est détruire l’avenir de la jeunesse de demain.

Dorcas FritscheDorcas Fritsche Il faut déposer une plainte auprès des autorités compétentes pour que justice soit faite courage aux victimes et grand merci au grand frère Gnadou Dano Zady pour cette unième dénonciation

Adriana GaeAdriana Gae Merci ma soeur Olivia Gbogou, merci pour ton intervention.Nous devons nous levés comme une seule personne ,pour dire à ses hommes et ses professeurs que Nous confions nos enfants que ce temps est révolu.Ses instituteur et des professeurs qui nous ont gâchés la vie en Nous enceintant tout simplement ?Je leurs tiens personnellement responsable du retard qu’accuse ma nation la côte d’Ivoire mais surtout,ma région Zikisso .Car une femme intelligente et diplômée est une grande et importante richesse pour sa nation et sa région.Nous devons protéger nos élèves .Ma soeur olivia Gbogou tu a vraiment raison que dieu te garde ,la jeunesse est l’avenir d’ un continent,une nation et une région. Nous devons agir et maintenant car nos enfants ,et futurs cadres sont massacrés sous nos yeux mais,surtout une femme?il faut que la justice soit faite. Tous ses hommes dans notre région doivent savoir ,que nos élèves, et futur cadres ne sont pas leurs objet sexuel..De nos jours, la femme doit avoir la même chance que homme .Il est célibataire?qu’il cherche sa femme partout où il veut mais sauf ,dans nos établissements scolaire.je vous remercie.

Severin GbadjareSeverin Gbadjare N’en voulons pas trop au professeur. Sans toutefois etre son avocat, je dirai que nous devons conscientiser jeunes soeurs qui ont le devoir de reussir a la sueur de leur front et non recourir a la facilité. Pour cela j’exhorte aux uns et aux autres a la construction des foyers et internats dans notre belle cité car la misere est la cause principale de cette debauche. Merci gd frere Gnadou Dano Zady pour avoir denoncé. TOUS UNIS, NOUS POURRONS !
Alain Zadi Djegoue Alain Zadi Djegoue Celui là ne mérite pas d’être appelé professeur. C’est un malade. J’espère que le chef central de Zikisso et ses collègues réagiront. C’est un acte qui doit être traité avec toute la rigueur du droit.
Elisee Djahouri Elisee Djahouri Je reitere mon soutien a ces jeunes filles qui ont subi ces atrocites de la part de ce prof immoral et j’insiste beaucoup pour qu’il soit puni a la gravite de ses actes.

 

3 Commentaires

3 Comments

  1. Gnabou

    30 novembre 2015 at 7 h 06 min

    Mon cher Gnadou, bien ému par cette violence, je me permets de recadrer le titre de cette publication . En effet, après lecture de ton récit, il apparaît qu’il s’agit d’une agression d’un homme et sa dulcinée car à première vue, lorsqù’on voit le titre de l’intitulé , on a l’impression que c’est un enseignant qui agresse ses élèves dans l’exercice de sa fonction soit à la suite d’un mauvais comportement soit à la suite d’une insuffisance notoire de résultats. Dans le cas d’espèce, il s’agit d’un délit de droit commun et entendu que le sieur Gbapé est un citoyen accessible à la sanction. Pénale, il sera traité comme tel donc condamné après un jugement.
    N’oublions pas que nous sommes dans un conflit passionnel dans lequel la victime principale peut renoncer à se constituer partie civile.

    • GNADOU Dano Zady

      30 novembre 2015 at 10 h 24 min

      Oui, effectivement mon cher Gnabou, comme on le dit chez nous, il faut se méfier de se mettre entre le tronc de l’arbre et son écorce en matière d’amour. Je te le concède volontiers. Tu sais comme moi que les choses ont beaucoup changé au pays depuis plusieurs années dans le domaine de l’éducation nationale. Une fille de seconde a aujourd’hui entre 14 à 15 ans, au plus 16 ans. Peut-on dans ces conditions parler d’amour ou de passion entre une telle fille et son adulte de professeur?
      De nos jours, en Côte d’Ivoire, mon cher Gnabou pouvons-nous accepter surtout avec ce qui s’est passé, que celui qui est censé accueillir, protéger, éduquer, enseigner, donc réparer et restaurer la confiance en soi et en la société, s’adonne à de tels actes qui rappellent les actes criminels des rebelles? Bien sûr que non. Voilà le fond de ma pensée mon frère et merci pour ta proposition et ta mise en garde qu’en cas de dépôt de plainte, la victime nous fasse défaut. Nous aurons joué notre rôle d’avocats des victimes face à ceux qui se croient au dessus des lois, qu’ils soient des nôtres ou pas.
      Merci, encore une fois de plus, frère Gnabou.

      Gnadou,

      • ABALE KOUDOU CHARLES

        1 décembre 2015 at 20 h 13 min

        Je salu personnellement le créateur de ce site et le frère qui a publier ce article.
        Je pense que si effectivement les faits se sont passés comme rapporter dans ça article,
        il va falloir saisir les premiers responsables de l’éducation national de ZIKISSO ou déposer une plainte contre ce professeur de Math qui enseigne les math par les coups de tête.
        Car c’est un détournement de mineur.ce messieurs joue avec sa carrière.
        Une fille de moins de 18 ans,il est bien placer pour nous dire ce que ça veut dire. Donc cher sœur ADRIANA GAE il est tant que vous agissez pour que justice soit faite.
        Quand t’on travail dans une région en tant que fonctionnaire d’ETAT,nous devons faire des efforts pour nous même et nos corporations pour éviter ce genre de comportement.

        Rompt rétablissement aux blessés et que Dieu nous garde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top