Actualités

DANS LE GRAND ZIKI : DECOUVERTE MACABRE D’UN CORPS SANS VIE DANS UN CHAMP DE CACAO

Légou Frédéric

Qu’est ce qui serait bien à la base de cette mort horrible du jeune homme répondant au nom de Koffi Ziahourou dans le village de Douseba (Badamako). Selon les informations, il s’agirait d’un litige foncier avec un allogene qui dure depuis des années, étant frontalier, le senoufo qui n’est pas à sa première tuerie accusait à chaque fois  K Z de lui volé ses cabosses. Après plusieurs rencontres de discussion pour ramener la paix entre les deux, il arrivait des occasions où l’allogène portait des paroles de menaces de mort selon les dires des parents proches de la victime.

Pour le criminel il n’est plus question de se supporter des yeux sur leur frontière communue de travail. Ainsi, apprend-on qu’à la veille de cette tuerie il a eu le courage d’aller menacer la famille de se jeune, qu’il mettra en  exécution sa terrible décision d’assassiner son supposant geneur dans le champ frontalier. Le lundi 2 octobre le jeune  Koffi se rend dans son champ de cacao pour continuer son travail de paysan, laissant  derrière lui sa femme enceinte et ses deux enfants.

Plus de signe de son retour du champ jusqu’à la tombée de la nuit, madame ne  comprenant pas cette absence, décide d’ informer ses beaux parents. Tôt le matin son frère aîné se rend à sa recherche mais hélas, il fait la découverte macabre d’un corps sans vie. Il ne va pas tarder à se rendre compte que c’est bel et bien du corps de son frère qu’il s’agit, lâchement assassiné dans le dos entrain de débroussailler son champs.

Aussitôt informé du drame, les éléments de la gendarmerie sont arrivés sur les lieux pour procéder à un constat d’usage . Le criminel se trouve en ce moment à la brigade de la gendarmerie de Lakota.  

Envoyé spécial  Malicks Legou 

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top