Actualités communales

QUE FAIT LE CHEF CENTRAL ?

Par LOBLÉGNON Djahi Séraphin

Le service de communication du Chef central de la sous-préfecture de Zikisso, LOBLÉGNON Djahi Séraphin, nous a fait parvenir ” QUE FAIT LE CHEF CENTRAL ? “, un document inédit d’exposition des activités dudit chef dans la ou pour la petite région de Zikisso (la petite Suisse) de Côte d’ivoire.

Nous le publions pour vous.

Bonne visite,

LOBLÉGNON Na' Photé

L’historique

Le 27 janvier dernier, un article de frère GOBLÉ Ouréga, intitulé ” Je n’aime pas les chefs ” était publié sur zikisso.com,

Cet article qui était en fait une boutade, une sorte de feuille de route, a fait l’effet d’une bombe. Une bataille rangée s’en suivit, entre partisans de la censure, de la prudence ou du statut quo et ceux de la liberté d’expression.
L’équipe de rédaction et de publication de zikisso.com ne fut pas épargnée.

Des pressions de toutes sortes s’exercèrent alors sur GOBLÉ, l’auteur de l’article incriminé qui publia, à la fin, des précisions.

Une autre polémique allait naître à l’issue de ces précisions. Frère GAÉ Maurice, qui avait sans doute suivi cette affaire fit la déclaration suivante :

” C’est quoi un chef, et c’est quoi d’être un chef, un chef, ça sert à quoi ? Question ! “

Quand Ruffin Kouadio avançait à son niveau :

“Un chef, c’est pas un chiffon! congratulations !”

L’article image-document du jour est donc un droit de réponse de frère LOBLÉGNON, Chef central de Zikisso dans le souci de répondre à toutes ces inquiétudes. Voilà ce qu’il nous confiait :

J’avais décidé de ne rien répondre à cet article… mais je laisserai quelques lignes afin que s’estompe le doute qui tente de s’installer dans nos cœurs relatif à votre ligne éditoriale ”

LOBLÉGNON Na’ Vidéos

LOBLÉGNON Na’ Vidéos

Au lieu de quelques lignes, le Chef central qui est d’abord et avant tout un professeur de français, a utilisé un autre support d’expression littéraire : il nous a invité à un salon d’exposition de tableaux en nous adressant cette mosaïque d’images, cet album photos significatives de ces activités de Chef central de la sous-préfecture.

Pour finir, zikisso.com remercie ces quatre frères qui nous ont permis de vivre un moment exceptionel de démocratie sociale et fraternelle. Elles nous ont démontré, s’il en était besoin, leur amour pour Zikisso notre petite Suisse, notre jardin d’É(kho/kha)Den.

Car la question de fond était de savoir si nous options pour l’autocratie ou la démocratie, Elle a été tranchée et bien tranchée pour le bonheur de tous les Djikié.

A zikisso.com/, nous sommes heureux d’y avoir contribué, Nous en sommes fiers.

La Côte d’Ivoire émergente s’est exprimée,

Vive l’éclosion de l’énergie créatrice !
Vive le développement de notre Région natale !

Vive la sous-préfecture de Gagoré !

Vivement la sous-préfecture de Djidji,
Vivement la préfecture de Zikisso,

Vive la Côte d’Ivoire, notre chère patrie !

 

GNADOU Dano Zady

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top