Actualités

A TOI CHARLES BOLI LE MIROIR DES ZIKIE DE FRANCE

Photo : ABIA Estelle

Photo : ABIA Estelle

Boli Charles Nanégnon! Boli Charles Amakah Ameh! Boli Charles notre miroir, Boli Charles notre idole!
Tes frères et soeurs Zikié de France, à commencer par ton serviteur, te demandent de » quitter dans ça » s’il te plaît.

Le samedi 25 juillet 2015 dernier, tu aurais participé de sources concordantes à une réunion ayant pour ordre du jour principal la relance de l’AJEZIF ( Association des Jeunes Zikié de France) Idée géniale et louable!
Cependant, le compte-rendu qui nous est parvenu par voix de sms laisse à désirer et frise l’amateurisme qui ne te ressemble pas du tout. Tu es un homme trop respecté des Ivoiriens de France pour que ton nom soit associé à une mascarade. Mon cher frère Charles très vite, dis à ceux qui ont voulu te salir en t’invitant à une telle danse des sorciers que tu t’es trompé. Nous t’aimons trop,Charles. Ta notoriété dépasse aujourd’hui les frontières de la diaspora Zikié de France. Tu ne dois pas commettre une telle faute.. Elle est
grave, la faute, et donc n’y va pas s’il te plaît.
En effet, le message nous dit qu’un comité électoral est mis sur pied qui appelle les Zikié qui le souhaitent à faire acte de candidature à la présidence de l’AJEZIF, alors que tu sais très bien qu’un bureau intérimaire
de cette association existe déjà, dirigé par le frère Franck Danon qui n’est pas informé comme bon nombre des Zikié de la tenue de cette réunion. Inadmissible!!!
On appelle cela un coup de force. On appelle cela la rébellion. On appelle cela le nom respect des textes.
C’est un acte de haute trahison que les organisateurs de cette réunion on posé, et donc les soutenir serait une faute grave de ta part.
Je sais et tout le monde sait que tu aimes ton Zikisso natal. Donc si tu veux participer à la relance de l’AJEZIF, fais le dans les normes. Aucune étape ne doit être négligée. L »AJEZIF a des statuts et un règlement intérieur qui méritent d’être respectés.
Comment comprendre que les membres d’un comité électoral ne sachent même pas le contenu des textes qu’ ils sont censés interpréter et défendre? Ressaisis-toi donc, Charlie le Bagnon de Zikisso. Dieu te bénisse.

Ton frère, l’inévitable Alain Zadi Djégoué de Paris.

 

cliquez pour ajouter un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

To Top